Ce n’est pas parce que c’est sur Twitter que c’est vrai

Samedi après-midi, la twittosphère s’est enflammée par rapport à la possibilité de voir Brenden Morrow signer avec le Canadien de Montréal. La rumeur disait que l’ancien des Stars et des Penguins signerait un contrat de 2 ans et 5 millions.

Cette rumeur a été lancée par le tweet que vous voyez ci-dessous. Le tweet vient d’un compte d’un « sourceux » qui se plait à créer toute sorte de rumeurs pour voir lesquels fonctionneront. Comme tout bon « sourceux », il faut qu’il implique le CH et les Leafs une fois de temps en temps pour aller chercher du traffic. Il a donc saisi l’occasion avec Brenden Morrow après que Guy Carbonneau ait mentionné la possibilité qu’il signe avec le tricolore.

Malheureusement pour lui, il a oublié de faire sa recherche et a mal écrit le nom de Brenden Morrow qu’il a renommé Brendan. Cette erreur stupide d’un gars qui se dit bien branché n’a toutefois pas nui à sa crédibilité, car son tweet a été retweeté à plus de 70 reprises et a fait le tour de la twittosphère de Montréal.

Le problème n’est pas le « sourceux » et son tweet. C’est un épais qui se pense plus important qu’il l’est et qui aime l’attention qu’il reçoit. Le Monde est rempli de gens qui ont les mêmes défauts.

Le problème ici est le fait que ce tweet qui a si peu de crédibilité a été retweeté à plusieurs reprises et que l’auteur de ce tweet a 19 195 abonnés au  moment de l’écriture de ce texte. Ces statistiques sont excellentes pour un gars qui n’est pas capable d’écrire correctement le nom d’un des meilleurs agents libres restants sur le marché.

Bref, quand vous voyez quelque chose sur Twitter, demandez vous si ça fait du sens avant d’y croire parce qu’il est très possible que ce ne soit pas le cas.