Carey Price pourrait toucher un salaire de 9-10 M$

Au terme de la saison 2016-2017, il ne restera plus qu’une année au contrat de Carey Price avec les Canadiens de Montréal. Le prochain pacte du joueur étoile fera sans aucun doute sauter la banque.

La direction du Tricolore pourra au plus tôt le 1er juillet prochain signer une prolongation de contrat avec son gardien vedette. À l’ouverture du marché des joueurs autonomes en 2017, Price sera en mesure de fixer son avenir à long terme avec le CH.

Même si la Sainte-Flanelle n’a pas le choix de conclure une entente avec un salaire élevé pour conserver les services de Price, ce ne sera peut-être pas dès le premier jour que le principal intéressé apposera son nom au bas d’un contrat.

Le portier de 29 ans avait paraphé un contrat de six saisons évalué à 39 millions $ au total le 2 juillet 2012. Celui-ci a déjà entamé son avant-dernière campagne cette année.

Le meilleur joueur de sa catégorie empochera une fois de plus des dizaines de millions. Elliotte Friedman croit que Price ira chercher entre 9 et 10 millions $ annuellement.

« C’est une autre raison pour laquelle Subban a été échangé, parce qu’ils savaient qu’ils allaient avoir à signer Carey Price à un certain moment et que le prix allait être élevé. »

Le seul scénario plausible dans le cas de Price et des Canadiens est un nouveau pacte d’ici la fin du calendrier 2017-2018. La possibilité de l’échanger ne sera pas considérée par Marc Bergevin, à moins d’une crampe au cerveau.

Price + un attaquant et un défenseur

Le journaliste de Sportsnet a d’ailleurs fait savoir que Price est l’un des seuls hockeyeurs qui sont en mesure de gagner la coupe Stanley à lui seul.

De plus, il verrait bien un attaquant de puissance et un autre défenseur se greffer à la formation de Michel Therrien.