Canadiens : un congé d’entraînement obligatoire

Canadiens
Embed from Getty Images

Claude Julien était furieux de l’arbitrage après le match face aux Flyers. L’entraîneur-chef des Canadiens devait également être fâché du fait qu’il se devait de donner congé à ses joueurs au lendemain de la défaite en prolongation à Philadelphie.

En raison d’un règlement de la convention collective, Julien était obligé d’octroyer une journée de congé à ses hommes vendredi. Il aurait sûrement préféré envoyer ses troupiers sur la patinoire pour une pratique.

Les Canadiens ont encaissé un revers contre les Flyers, mais ils ont tout de même été en mesure de récolter un point au classement malgré la domination de leurs rivaux. Il s’agit d’un miracle gracieuseté de Carey Price. Tout au long de la rencontre, il a gardé son équipe en vie avec de beaux arrêts.

Tomas Tatar – pour ne nommer que celui-ci – a connu une soirée difficile. Il a d’ailleurs écopé quatre minutes de pénalité.

« Il n’était pas bon ce soir. »

– Claude Julien, au sujet de Tomas Tatar

Les visiteurs sont revenus d’un déficit de 0-2 afin de pousser la partie en prolongation. Les Flyers n’ont toutefois pas mis de temps à mettre un terme au match. Sean Couturier n’a eu besoin que de 55 secondes pour inscrire le but gagnant.

***

But – Ben Chiarot

But – Shea Weber