Pas d’entraînement avant le match contre les Islanders // La « tarification dynamique » du CH

Canadiens
Embed from Getty Images
Crédit photo - Getty Images

Les Canadiens accueilleront les Islanders de New York à compter de 19 h 30 au Centre Bell. L’entraînement matinal qui était prévu au Complexe sportif Bell de Brossard a été annulé. Leurs dernières préparations pour affronter John Tavares et cie se sont donc faites dimanche dernier au moment de la Pratique Provigo.

L’attaquant Andrew Shaw n’a pas pris part à la séance d’entraînement hier en raison d’une journée de traitements, mais tout indique qu’il sera en uniforme ce soir contre les Islanders.

De son côté, Phillip Danault, atteint à la tête par une rondelle durant le match face aux Bruins de Boston le week-end dernier, ne sera pas en action pour cette partie. Il est présentement au repos chez lui.

À moins d’une surprise, Carey Price sera devant la cage des Canadiens pour cette rencontre.

Un aperçu de la formation du CH

Galchenyuk – Drouin – Carr
Pacioretty – Byron – Hudon
Lehkonen – Plekanec – Gallagher
Deslauriers – JDLR – Froese

Alzner – Petry
Benn – Jerabek
Mete – Schlemko
Morrow

Price
Niemi

***

CH : la « tarification dynamique » des billets

Les Canadiens sont la seule équipe de sport professionnel à changer le prix de ses billets en cours de saison (tarification dynamique) en sol québécois. L’Impact et les Alouettes, eux, n’utilisent pas cette pratique.

« Nous faisons de la tarification dynamique depuis une dizaine d’années. La grande majorité des équipes de sport professionnel font de la tarification dynamique. C’est la norme, au même titre que dans plusieurs autres industries. Nous nous ajustons à ce qui se fait dans le monde du sport professionnel », a mentionné Donald Beauchamp, vice-président aux communications des Canadiens.

Le Tricolore modifie « le prix de certains billets dans le but de s’ajuster à l’offre et la demande ». Entre autres, lors du match de samedi dernier (13 janvier) et de celui de samedi prochain (20 janvier), les billets ont subi des modifications sur le prix oscillant de + 6 % à + 48 %.

Via Vincent Brousseau-Pouliot (La Presse)