Canadiens: le défenseur Jarret Tyszka sort de l’hôpital, mais suit le protocole de commotions cérébrales

Canadiens
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Les fans du Canadien n’ont pas été gâtés ce weekend, alors que les recrues du CH ont subi deux défaites en deux matchs contre les espoirs des Sénateurs et des Leafs. Vendredi, face à Ottawa, les jeunes brebis du tricolore ont été dévorées tout rond par Brady Tkachuk. Dimanche, ils ont ensuite été vaincus 4-2 par les recrues des Maple Leafs.

 

Pas grand chose à se mettre sous la dent

Jesperi Kotkaniemi a connu un premier match très timide; il a fait un peu mieux dimanche, récoltant une passe. Néanmoins, à Montréal la patience n’est souvent pas la qualité première des partisans. Plusieurs s’attendaient à ce que l’attaquant finlandais vole la vedette: ce n’est pas arrivé. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter; après tout, ces matchs n’ont aucune réelle signification.

Les deux joueurs dont on a le plus parlé parmi les recrues du Canadien, ce sont Jarret Tyszka et Jake Evans. Malheureusement, on n’a pas parlé d’eux pour les bonnes raisons, puisqu’ils ont tous deux subi de sévères blessures cette fin de semaine.

Vendredi, l’attaquant Jake Evans a été atomisé par le défenseur Jonathan Aspirot en milieu de troisième période. Il ne s’est pas relevé et a été conduit à l’hôpital. Le joueur de 22 ans a obtenu son congé quelques heures plus tard et a été placé sur le protocole des commotions cérébrales.

Un deuxième blessé en deux matchs

Dimanche, le défenseur Jarret Tyszka a été projeté tête première sur la bande par l’attaquant recrue des Maple Leafs Hudson Elynuik. Ce dernier a d’ailleurs été chassé de la rencontre à la suite de son geste. Quant à Tyszka, il a été conduit à l’hôpital.

Lundi soir, le Canadien a annoncé via Twitter que Tyszka avait obtenu son congé et qu’il suivait lui aussi le protocole des commotions cérébrales de l’équipe.