Brady Tkachuk a mangé les recrues des Canadiens

Canadiens
Crédit photo - Brady Tkachuk à la Place Bell via Jean Trudel

Vendredi soir à la Place Bell de Laval avait lieu le premier match du tournoi des recrues. Les espoirs des Canadiens affrontaient ceux des Sénateurs. J’étais bien placé pour assister aux performances des joueurs, car mes bros de chez Coors Light m’avaient placé dans la première rangée collée sur la baie vitrée. J’ai d’ailleurs fait un move de rookie en laissant ma bière sur la bande pour la voir se faire renverser suite à une mise en échec. 8.25$ de Coors Light sur le plancher.

Ce qui a vraiment été renversant a été la performance de Brady Tkachuk (4e choix au total en 2018, mesure 6 pieds 3 et pèse 196 livres). C’était flagrant à quel point il dominait sur la glace. Son physique de gars de 19 ans (il va avoir cet âge le 16 septembre prochain) l’aide beaucoup, mais il a aussi démontré qu’il a un bon contrôle de la rondelle, qu’il est capable de profiter de ses chances grâce à sa patience et qu’il se positionne bien sur la glace. Brady Tkachuk risque de faire jaser pour toutes les raisons du monde (j’espère aussi que les fans vont rapidement apprendre à écrire son nom comme du monde). Il adore être baveux et déranger ses adversaires. Lorsqu’il devient une cible de ses adversaires, il est capable de répliquer avec un gros but. C’est ce qu’il a fait vendredi soir. Il a scoré deux fois dans une victoire de 4-0. Ça serait surprenant qu’il ne dispute pas au moins 5-7 matchs dans la NHL cette saison.

Chez le bleu blanc rouge, c’est le joueur de centre Jake Evans (choix de 7e ronde en 2014) qui doit être tout à l’envers en ce moment. Il s’est fait cogner solide après avoir traversé la ligne bleue adverse. Il est tombé lourdement sur la glace. Si je juge son langage corporel alors qu’il gisait sur la glace, il a probablement perdu conscience. Il a quitté la glace sur une civière. On lui souhaite un prompt rétablissement. Une fois à l’hôpital, le hockeyeur de 22 ans était capable de bouger tous ses membres. En mai dernier, il avait été opéré pour une hernie sportive. Il a avait été à l’écart pour 12 semaines…

Enfin, l’espoir du CH qui m’a le plus impressionné a été le défenseur Josh Brook (choix de 2e ronde en 2017). Il porte le numéro 76, mais il est loin d’être le prochain PK Subban. Toutefois, il m’a épaté avec son bon contrôle de la rondelle en sortie de zone et ses passes précises. Eric Engels de Sportsnet pense la même chose que moi à ce sujet. Mention honorable à l’attaquant Will Bitten (5 pieds 10 pouces) qui a connu une solide première période en jouant de manière intense et rapide. Il est peut-être notre futur nouveau Brendan Gallagher.

Pour conclure, inutile de faire des comparaisons entre Brady Tkachuck et Jesperi Kotkaniemi. Le 1er choix de 2018 des Canadiens est d’environ 10 mois plus jeune que celui des Sens. Lorsqu’on parle d’athlètes encore à l’adolescence, l’écart d’âge fait toute la différence surtout au niveau physique. Restons patients.