Aucune étoile pour Cayden Primeau?

Crédit photo - Sportsnet

Les partisans avaient hâte de retrouver le CH.

Lundi, les espoirs et vétérans de l’organisation ont conjugué leurs efforts pour l’emporter 4-2 face aux Devils. Dans un match où le synchronisme était défaillant (et c’est bien normal), on a eu droit à quelques petites perles, mais aussi une bonne dose de jeu décousu.

Mais l’aspect le plus incohérent de la rencontre a été, pour moi, la nomination des trois étoiles.

Trois étoiles

  1. Nick Cousins
  2. Cale Fleury
  3. Jake Evans

Entendons-nous, Jake Evans, Cale Fleury et Nick Cousins ont connu une bonne rencontre. Ils ont chacun bien tiré leur épingle du jeu.

Nick Cousins (1 but, 1 passe, 4 lancers) a livré une performance inspirée. Il était engagé et acharné à chaque présence.

En défense, alors qu’on surveillait peut-être un peu plus Josh Brook, c’est Cale Fleury qui a impressionné. Son aisance avec la rondelle, son calme, etc. Il a été l’un des meilleurs à la ligne bleue hier.

Et Jake Evans n’a pas mal fait du tout. On retiendra son beau jeu individuel en désavantage numérique qui a conduit au but gagnant. Néanmoins, si ce n’était pas de cette séquence, on peut fortement douter qu’il aurait eu sa place au sein des trois étoiles. Certes, il a effectué 2 mises en échec et bloqué 2 tirs, mais plusieurs autres joueurs se sont démarqués également sur ces facettes du jeu. On peut penser à Max Domi, Dale Weise, Artturi Lehkonen et même Charles Hudon.

 

Le grand oublié

Est-ce que l’un de ces joueurs auraient dû obtenir une étoile?

Je ne crois pas.

En fait, c’est Cayden Primeau qui doit se demander aujourd’hui comment il a pu être ignoré lors de la sélection des trois étoiles.

Le gardien de 20 ans a été, à mon avis, LE meilleur joueur du CH hier. Devant le filet, il a été agile, athlétique, calme et généralement bien positionné. Est-ce que je pense que c’est le nouveau Carey Price ? Non, mais ce dernier a lui-même paru impressionné par la performance du jeune cerbère.

Et il y a de quoi.

Cayden Primeau, qui arrivait avec aucune expérience professionnelle, a bloqué 16 lancers. Le seul but qu’il a alloué était dû à un rebond malchanceux sur la bande.

Primeau et Price ont joué presque exactement le même nombre de minutes hier. Pourtant, le jeune espoir a reçu deux fois plus de tirs. Il a effectué plusieurs beaux arrêts et a gardé son équipe dans le match. Ça méritait certainement une étoile et probablement la première.

 

L’éternel négligé

En même temps, Cayden Primeau doit être habitué d’être négligé. Après tout, l’athlète natif du New Jersey avait été repêché au 199e échelon (7e ronde) par le CH en 2017. Ça ne l’a pas empêché de connaître deux saisons exceptionnelles avec l’Université de Northeastern

 

Ses deux plus récentes saisons

  • 2017-2018 : Fiche de 19-8-5 | 93,1% d’efficacité | 1,92 but alloué par match
  • 2018-2019 : Fiche de 25-10-1 | 93,3% d’efficacité | 2,09 buts alloués par match