Nicolas Poulin

Andrew Shaw tente comme il peut d’adoucir l’ambiance

Canadiens
Embed from Getty Images
Crédit photo - Getty Images

Andrew Shaw est farceur à l’endroit de ses coéquipiers. Tellement qu’aussitôt qu’il y a un canular concernant un joueur des Canadiens, l’individu visé comme étant le « coupable » est automatiquement Shaw. Pourtant, il n’est pas toujours à l’origine des blagues.

« Je suis responsable de quelques coups stupides, mais les gars continuent de me blâmer même quand ce n’est pas moi. »

– Andrew Shaw

L’attaquant du Tricolore a admis que jusqu’à maintenant cette saison, il a réalisé seulement une bonne blague.

« J’ai pris l’auto de Paulie (Paul Byron), qui était dans le garage sous le centre d’entraînement, et je suis allé la stationner au supermarché Avril. Je suis revenu en courant, j’ai pris ma douche et personne n’a su ce que j’avais fait. Lui il cherchait son auto. Il a emprunté le camion de Shea Weber pour circuler dans les alentours et essayer de la trouver. »

Le numéro 65 des Canadiens agit de la sorte avec ses acolytes afin d’apaiser l’environnement qui pèse lourd parfois dans le vestiaire.

« J’essaie de garder l’ambiance légère autour de l’équipe, car les choses peuvent piquer du nez assez vite au sein d’une équipe perdante. En attendant qu’on puisse aligner quelques victoires, il faut demeurer positif et nourrir une culture où l’on a du plaisir à venir à l’aréna tous les jours. »

Par contre, les coéquipiers d’Andrew Shaw se sont vengés. Ils ont rempli son véhicule de popcorn. 🚘🍿

Même dans un climat où l’équipe ne connaît pas beaucoup de succès, au moins, les joueurs réussissent à détendre l’atmosphère en se jouant quelques tours entre eux. Cela constitue une bonne chose en soi.

Via Marc Antoine Godin (Athlétique)