Alexander Radulov a laissé de l’argent sur la table

Alexander Radulov avait la ferme intention de retourner dans le circuit Bettman. Celle-ci s’est concrétisée le 1er juillet dernier alors qu’il a paraphé un pacte d’une saison évalué à 5,75 millions $ avec les Canadiens de Montréal.

Durant une entrevue avec le site russe Sport Express, le nouveau venu du CH a noté qu’il aurait été en mesure d’aller chercher un montant plus élevé que celui qui touchera avec le Tricolore. Le CSKA de Moscou lui proposait un montant assez alléchant.

Le club de hockey de la KHL lui a proposé un salaire plus haut que n’importe quelle formation de la Ligue nationale de hockey (LNH), mais l’attaquant de 30 ans voulait revenir en Amérique du Nord.

De plus, Radu aurait aimé s’entendre à long terme avec une équipe de la LNH. Par contre, aucun directeur général du circuit Bettman n’était prêt à offrir un contrat de plusieurs saisons à Radulov.

« Je souhaitais avoir une entente à long terme, mais aucune formation ne voulait prendre le risque. J’ai parlé avec quelques équipes. Floride et Detroit ont été les deux destinations les plus probables. »

Finalement, l’ancien porte-couleurs des Remparts de Québec a indiqué quels étaient les motifs qui ont fait en sorte qu’il a choisi les Canadiens.

« On a le meilleur gardien au monde (Carey Price) et on a le meilleur défenseur au monde (Shea Weber) », a pris le temps de préciser Radulov.