Alex Radulov boude les journalistes et leur dit d’aller parler à Marc Bergevin

Canadiens
Crédit photo - NHL.com

Alex Radulov ne s’est pas trop mal débrouillé sur la patinoire du Centre Bell mardi. L’ancien attaquant du tricolore a terminé la soirée avec deux tirs, deux mises en échec, deux tirs bloqués et un but dans un filet désert, le tout en un peu plus de 21 minutes passées sur la glace.

 

Radulov VS les médias montréalais

Pourtant, c’est aux journalistes montréalais qu’il a donné le plus de fil à retordre. Comme l’ont rapporté plusieurs membres des médias, Radulov s’est sauvé des journalistes toute la journée. En matinée, il a refusé de parler quelques minutes avec Luc Gélinas et après la victoire des Stars 4-1, il a laissé ses coéquipiers répondre aux questions des journalistes dans le vestiaire.

Lors de son arrivée dans le vestiaire, Alex Radulov a été interpellé  par Jean-François Chaumont, du Journal de Montréal. Le journaliste a dû l’appeler par son prénom à deux reprises pour que le Russe daigne lui adresser la parole. Et disons que Radu a été très bref. Il a simplement dit: Parlez à Bergevin. Il s’est ensuite empressé d’aller voir les thérapeutes des Stars.

Radulov se fait ramasser sur Twitter

Depuis son départ de Montréal, Alex Radulov et Marc Bergevin ne cessent de s’envoyer la balle sur la manière dont le divorce s’est produit.

L’attitude de l’attaquant russe mardi risque de faire basculer l’opinion publique du côté de Marc Bergevin. Le DG du Canadien répète depuis plus d’un an qu’il a soumis la même offre que les Stars à Radulov, mais que ce dernier a préféré quitter le CH.

Chose certaine, Radu ne s’est pas fait beaucoup d’amis au sein des médias montréalais mardi. Jeremy Filosa et Brian Wilde ne se sont pas gênés pour attaquer la personnalité de l’attaquant des Stars.

Via Jean-François Chaumont / Journal de Montréal