7 raisons pour lesquelles Marc Bergevin doit transiger au repêchage

Canadiens
Marc Bergevin

Il y a un manque d’attaque flagrant chez les Canadiens et Marc Bergevin doit absolument régler ce problème via une transaction ou en signant des joueurs autonomes, puisque aucun joueur dans la filiale du tricolore n’est prêt à assumer cette tâche à court terme.

Voici donc 7 autres raisons pour lesquelles Bergevin doit bouger cet été.

1- Le repêchage est devenu la journée de l’année où les plus grandes échanges se concluent. Si Bergevin veut améliorer le club drastiquement, le tout devra se faire cette fin de semaine.

Carey Price - Montréal

2- Il n’est plus le temps de bâtir l’équipe par le repêchage. Carey Price, Max Pacioretty et P.K. Subban sont tous dans l’apogée de leur carrière. Le CH ne peut attendre qu’un joueur repêché cette année se développe pendant 3-4 ans avant qu’il ne soit efficace dans la LNH. On doit s’améliorer pour le présent et non le futur.

3- Le tricolore a été l’équipe de la LNH qui a le moins souffert des blessures en 2014-2015. Il ne faut pas s’attendre à être chanceux à chaque année, puisqu’une blessure peut arriver à n’importe quel moment. Il faut donc acquérir plus de profondeur à l’attaque afin de pouvoir continuer à gagner même en l’absence de joueurs clés en avant.

4- L’effet Vanek n’a pas plus à tous les partisans, mais nous devons admettre que cet ajout de talent offensif a fonctionné. Montréal s’est rendu en finale de conférence avec lui et s’est avoué vaincu sans Carey Price, le meilleur joueur de la LNH. Cette année, un trou évident se doit d’être combler pour rivaliser avec les meilleurs équipes. Bergevin doit donc bouger.

Patrick Sharp

5- Plusieurs joueurs intéressants sont disponibles. Que ce soit Patrick Sharp, Kyle Okposo ou peut-être même un gros joueur de centre comme Joe Thornton, les options sont là pour le DG du Canadien. Ces 3 joueurs aideraient grandement l’attaque anémique du CH.

NHL: MAY 09 Round 2 - Game 5 - Lightning at Canadiens

6- Il y a de la place sur la masse salariale. En échangeant pour un gros nom offensif, il faudra évidemment donner un joueur en retour avec un gros salaire. En jouant bien ses pions, Bergevin pourrait aussi se débarrasser du 4 millions de dollars de P-A Parenteau qui ne sera plus utile à l’équipe, puisque les tirs de barrages devraient à toute fin pratique disparaître avec l’arrivée de la prolongation à 3 vs 3. Au pis, son salaire pourrait être gaspillé à St-John avec le club école, puisque Geoff Molson n’est pas à 4 millions $ près!

7- Desharnais, Plekanec et Eller ont une fois de plus démontré qu’ils ne sont pas une ligne de centre assez solide pour dominer en séries éliminatoires. Les centres sont rares, mais il faut absolument régler ce problème si l’on veut espérer gagner la Coupe Stanley pendant que nous avons le meilleur joueur de la LNH à son meilleur devant notre filet.