7 hypothèses sur l’échange de PK Subban

Canadiens
pk subban - échange - credit: 25stanley

Si les fans des Canadiens sont surpris de l’échange de PK Subban, sachez que le principal intéressé et son entourage s’attendaient à cela pas plus tard que mardi après-midi. Alors que plusieurs partisans se demandent pourquoi le #76 a été échangé, on va prendre le temps de vous donner nos hypothèses. On vous laisse le soin de lire entre les lignes. Si vos vous voulez plus d’explications sur cette transaction, écoutez notre liveshow sur Youtube vendredi à midi.

La décision d’échanger PK Subban n’a certainement pas été murie par uniquement Marc Bergevin. Avant d’échanger PK Subban, c’est certain qu’on a pesé les « pour » et les « contre » autant au niveau hockey, marketing, relation publique, image de marque, etc. Voici nos hypothèses sur cette transaction Webber x Subban.

1. Michel Therrien n’aimait juste pas la face à Subban. Ou Therrien n’est juste pas un coach capable de gérer du gros talent comme Subban, Crosby et Malkin. On le sait, Therrien est un pro des joueurs moyens.

2. PK Subban, l’homme et non le joueur de hockey était devenu trop gros pour l’organisation. Ça devient difficile pour les relations publiques d’un club de hockey de dire que ses joueurs sont les meilleurs du monde parce qu’ils font une visite d’hôpital par année alors qu’un seul homme donne 10M$ pour des enfants malades.

3. Certains vétérans de l’équipe (suffit de penser à Plekanec ou Pacioretty) se sont plaints de Subban à Bergevin. On sait que Subban est un gars très intense lors des entrainements. Le groupe a eu le dessus sur l’individu.

4. La direction du CH n’aimait pas que PK Subban s’implique dans d’autres projets que le hockey. Le personnel hockey d’une équipe veut des robots. On veut des humains qui ne font que penser au hockey: pratique, gym, game, dodo, pratique, gym, game, dodo, etc. PK Subban est un joueur de hockey différent.

5. Les communications ne devaient pas aimer la façon dont PK agissait avec les médias. Subban parlait à tout le monde. Avec PK, on avait toujours droit à des bonnes réponses. Preuve que PK Subban ne se pliait pas aux règles stupides de l’organisation, il faisait des snapchats avec l’équipe du 25stanley.

6. Il y a définitivement une forme de jalousie qui s’est créée envers Subban. Je me souviendrai du soir du lancement de sa fondation. Aucun joueur de son équipe n’était là.

7. L’organisation du Canadien baigne dans un univers de médiocrité depuis 20 ans. L’équipe était incapable gérer ou de comprendre la vision ou la mentalité d’un homme comme PK Subban. C’est difficile d’accepter le changement.

Ce que retient de cette transaction: quand Marc Bergevin parle ou que son capitaine Max Pacioretty parle, on sait maintenant que c’est de la pure bullshit.