6 secrets de jeunesse à propos de PK Subban

Canadiens

Screen shot 2015-12-08 at 5.06.01 PM

Dimanche au Carrefour Laval, Sports Experts et son nouvel ambassadeur, PK Subban, ont fait équipe afin de recueillir des fonds pour la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Le défenseur des Canadiens était disponible pour signer des chandails de la Classique hivernale et pour chaque item vendus, Sports Experts faisait un don supplémentaire de 100 $ à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Lors de l’événement, j’ai croisé la soeur de PK, Nastassia Subban. Le #76 est l’aîné de ses frères, mais « la boss » des Subban c’est Nastassia, qui a 34 ans. J’en ai donc profité pour lui poser quelques questions afin d’avoir des histoires de jeunesse jamais racontées sur le défenseur des Canadiens.

1. La gomme balloune de PK

Screen shot 2015-12-08 at 5.11.22 PM

Quelle est la chose la plus gossante que PK te faisait quand il était jeune?

« Je ne sais pas pourquoi je me souviens de cela, mais une fois, quand j’étais petite, PK avait un paquet de gomme et ma soeur et moi on en voulait un morceau. Au lieu de nous en offrir, il s’est mis à courir dans la maison et pendant qu’on le pourchassait, il a mis toutes les gommes dans sa bouche, avec le papier d’emballage, pour ne pas nous en donner. Ça m’a vraiment achalée. »

***

2. Plus beau cadeau de PK

Screen shot 2015-12-08 at 5.15.27 PM

Quelle est la meilleure chose d’être la soeur de PK?

« Je pense que le fait de pouvoir participer à son projet d’aider le Children Hospital est vraiment agréable. Je travaille dans le domaine de l’éducation, c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire, alors d’être capable de faire ce travail à un tel niveau c’est merveilleux.

PK a offert à ma famille (mes trois fils et mon mari) de nous payer un voyage n’importe où dans le monde. On n’a pas encore planifié ce voyage, car je suis trop occupé. »

***

3. Accident de PK

Screen shot 2015-12-08 at 5.12.52 PM

Qu’est-ce que seule toi sais à propos de PK que personne d’autre ne sait?

« Hummm. Je l’ai échappé sur sa tête quand il était un bébé. LOL. Je ne me souviens plus trop il avait quel âge, mais il était bébé, je tentais de le prendre dans mes bras et je l’ai échappé. Mais faut croire que cet incident a fini pour le mieux.

Autre chose, c’est moi qui lui ai montré à patiner à reculons. PK a commencé à patiner vers l’âge de 2 ans. J’ai dû montrer à mon frère comment patiner à reculons vers 3-4 ans. Je ne patine plus maintenant. J’ai arrêté à 12 ans, car c’était trop froid pour moi. »

***

Après ma discussion avec Nastassia « boss » Subban, on m’a donné le droit de m’entretenir avec PK. Je suis resté dans la même thématique en demandant au défenseur du CH de me raconter quelques souvenirs du temps qu’il amorçait sa carrière professionnelle. Le temps passe vite. Subban a 26 ans, il joue déjà sa 6e saison dans la NHL.

4. Le joueur dont il s’ennuie le plus

Screen shot 2015-12-08 at 5.14.08 PM

Quel joueur d’Équipe Canada du Championnat mondial junior te manque le plus?

« Probablement John Tavares. Il rendait tout le monde qui jouait avec lui meilleur. Il est très compétitif donc c’est tellement le fun de jouer avec ce genre de joueur. »

***

5. Le fameux souper des recrues

Screen shot 2015-12-08 at 5.16.05 PM

Qu’est-ce qui s’est passé de spécial à ton souper des recrues?

« Rien. C’était juste un souper d’équipe comme on fait habituellement. C’était vraiment le fun. C’était un vraiment bon souper dans un très beau restaurant. Il y avait un bon groupe de vétérans cette saison-là (2010-2011: Gionta était capitaine, Gorges, Cammalleri, Hal Gill). C’était à Vancouver, je pense que c’était au restaurant Glowbal. Je ne sais pas comment c’était dans les années 80, mais de nos jours, c’est juste un bon souper. »

***

6. Conseil de jeune chat

Screen shot 2015-12-08 at 5.16.47 PM

Quel est le meilleur conseil que tu donnes pour les jeunes joueurs qui arrivent à Montréal?

« Le meilleur conseil que je peux donner est d’apprécier ces moments. Il ne faut rien tenir pour acquis, mais il faut aussi en profiter. Jouer dans la NHL est un privilège, mais il faut s’amuser dans la ligue. C’est dur de jouer dans la NHL; il ne faut pas tenir cela pour acquis, mais il faut aussi en profiter. »

***

P.-S. Je voulais avoir quelque chose d’unique sur mon jersey du Winter Classic de Subban. J’ai donc demandé à PK de me faire la plus grosse signature de sa vie.

A photo posted by 25stanley (@25stanley) on

*Photo: @subbanator