5 joueurs à faire rêver les fans des Canadiens à la date limite des transactions

Canadiens
marc bergevin - canadiens - credit: icon
marc bergevin - canadiens - credit: icon

Le Canadien est premier de sa conférence, mais c’est écrit gros dans le ciel que l’ajout d’un attaquant top 6 dans la formation montréalaise ferait du club un sérieux prétendant à la Coupe Stanley. Marc Bergevin laisse couler peu d’infos par rapport à ses intentions, mais peut-être qu’il va nous sortir un lapin de son chapeau. Les chances sont minces, mais c’est la date limite des transactions, ça ne coute pas cher de rêver. Voici donc une liste de 5 joueurs qui ferait exploser de joie les fans du tricolore.

***

1. Wayne Simmonds

Tout indique que les Flyers de Philadelphie rateront les séries éliminatoires cette saison. Ils pourraient donc être tentés de se tourner vers le futur et laisser partir un joueur de la trempe de Wayne Simmonds. Ils ont un besoin urgent de défenseurs et le jeu physique de  Jarred Tinordi ou Greg Pateryn cadre complètement avec leur style de jeu. Simmonds, lui, serait vraiment un atout de grand luxe pour les Canadiens. L’ailier droitier de 6 pieds 2 pouces a déjà inscrit 25 buts cette saison et n’a pas froid aux yeux.  Il deviendrait sans l’ombre d’un doute le meilleur ailier droit du CH et pourrait compléter sans problème les duos de Pacioretty-Desharnais ou Galchenyuk-Plekanec, si l’on préfère conserver Gallagher au sein du premier trio pour leur chimie. Il est sous contrat pour encore 4 saisons et ne pèse que 3,975M$ sur la masse salariale annuelle.

La longitude de son contrat fera en sorte que les Flyers demanderont la lune en retour, mais à la place de Marc Bergevin, je serais prêt à céder Zach Fucale en plus du défenseur mentionné plus haut. Si ce n’est pas suffisant, j’ajouterais même un choix de 1ère ronde au repêchage, puisqu’en raison des succès du CH, ils ne repêcheront pas avant le 25e rang, au moins, et il serait fort surprenant qu’ils dénichent un joueur aussi efficace que Simmonds. Cette note va de même pour les autres joueurs de cette liste. Je n’hésiterais pas à donner l’un ou plusieurs de ces actifs pour en faire l’acquisition.

***

2. Bobby Ryan

Bien que Bobby Ryan ait signé une extension de contrat à Ottawa, tout indique qu’il pourrait être sur le marché des échanges si l’offre en vaut la chandelle. De plus, les Sens devraient plutôt se diriger vers une reconstruction, eux qui sont beaucoup trop inconstants pour aspirer aux grands honneurs.

Ryan remplirait également le trou sur l’aile dont Montréal souffre en ce moment. Il compte deux saisons de plus de 60 points et est aussi un marqueur prolifique. Il commande toutefois un salaire bien élevé qui coûtera 7,25M$ sur la masse annuellement, dès la saison prochaine. Il a toutefois tout le talent au monde et l’a prouvé lors de son séjour à Anaheim. Un changement d’air pourrait le relancer vers des sommets en carrière.

***

3. Patrick Marleau

Les Sharks de San Jose sont en voie de rater les séries éliminatoires, ce qui annoncerait sans aucun doute l’heure du démantèlement de ce club. Le DG pourrait donc être intéressé de se défaire d’un de ses vétérans pour ajouter de la jeunesse à ce groupe vieillissant. Patrick Marleau serait le candidat parfait pour Montréal.

Il est un immense centre no.1, ce que le CH n’a pas eu depuis beaucoup trop longtemps. David Desharnais rend de très grands services aux Canadiens en saison, mais il est à peu près invisible en séries. Il n’a d’ailleurs aucunement le profil d’un centre no.1 de champions de la Coupe Stanley et Marc Bergevin le sait très bien. Âgée de 34 ans, Marleau a encore 3 ou 4 bonnes saisons devant lui. En plus de son physique imposant, Marleau est l’un des meilleurs patineurs de la LNH, ce qui colle bien à l’identité montréalaise. Son salaire moyen de 6,67M$ par saison est tout à fait justifiable pour le bien fait qu’il apporterait au club de Michel Therrien.

***

4. Jordan Eberle

Le manque immédiat pour Montréal est toutefois à droite. Jordan Eberle des Oilers pourrait être une autre solution de premier plan. L’homme de Regina de 24 ans était en voie de devenir l’un des joueurs les plus électrisants du circuit Bettman mais les déboires des Oilers sont en train de le ralentir. Un changement de marché lui ferait du bien et les Canadiens pourraient en bénéficier. Il est sous contrat pour encore 4 saisons pour une valeur totale de 24M$.

Les Oilers sont très intéressés par Zach Fucale, eux qui voulaient le repêcher tout juste avant que le CH leur subtilise au choix précédent. En ajoutant Tinordi et un choix, les Oilers pourraient sans doute songer à se départir de leur jeune attaquant.

***

5. Patrick Sharp

Les Blackhawks de Chicago, qui profitent présentement de l’espace sur la masse salariale que la blessure à Patrick Kane a créé en ajoutant des joueurs de talents, pourraient être tentés de se départir de Patrick Sharp. L’an prochain, les salaires de Kane et Toews coûteront 10,5M$ aux Hawks sur la masse. Ils n’auront d’autre choix que de libérer des hauts salariés. Marc Bergevin, qui connaît bien toute l’organisation, pourrait donc les convaincre à se départir de Sharp immédiatement afin d’avoir un maximum en retour.

L’attaquant de 33 ans qui compte 4 saisons de plus de 30 buts dans la LNH lance également de la droite, mais préfère occuper l’aile gauche, ce qui n’est pas un problème pour nous, puisque Galchenyuk peut bien patrouiller les deux côtés de la patinoire.

***

N’oubliez pas de venir vivre cette journée des transactions dans la NHL avec l’équipe du 25stanley sur Livestream dès midi.