Bobby Ryan et Erik Karlsson pensaient qu’ils avaient été échangés

Embed from Getty Images

Le 25 février dernier – une journée avant la date limite des transactions –, Bobby Ryan croyait qu’il avait été échangé par les Sénateurs d’Ottawa. Cette transaction qui l’aurait envoyé avec une équipe de l’Association de l’Ouest impliquait également Erik Karlsson.

« J’ai entendu dire que c’était fait dimanche et que quelqu’un s’est retiré à la dernière seconde », a noté Ryan lundi. Nous pensions que nous étions partis. »

« Je suppose que je vais juste attendre et voir comment ça se passe cet été. C’est tout ce que tu peux faire. »

L’agent de Ryan lui avait mentionné qu’il y avait une possibilité réelle que son client soit échangé avant la date butoir, mais finalement, aucune transaction n’a été conclue.

Le principal intéressé croît que son temps est venu avec la formation ottavienne. Il sait que ses jours sont comptés avec les Sénateurs. Rappelons que Ryan porte les couleurs des Sens depuis quatre saisons et demie Ses performances personnelles sur la patinoire dégringolent depuis deux ans.

Ryan est pleinement conscient qu’il ne joue pas comme un joueur qui empoche un salaire de 7 millions $ annuellement.

S’il n’est pas échangé au cours de la saison morte, Ottawa pourrait opter pour un rachat de contrat dans le cas de Bobby Ryan.

Les Sénateurs ont tenté d’envoyer Bobby Ryan sous d’autres cieux avec Erik Karlsson, mais en vain. Ils sont toujours avec l’équipe de la capitale du Canada.

D’ailleurs, le directeur général, Pierre Dorion, a fait savoir qu’il n’a pas « poussé » pour échanger le défenseur suédois, mais qu’il a écouté les offres de ses homologues.

Le joueur de 30 ans a inscrit 8 buts et a amassé 19 mentions d’aide pour un total de 27 points en 48 rencontres. Celui-ci n’a pas atteint le plateau des 30 buts depuis 2012 alors qu’il était avec les Ducks d’Anaheim.

Via Don Brennan / Ottawa Sun