Bergevin a-t-il raison de vanter sa défensive?

Marc Bergevin en a fait sourciller plus d’un lorsqu’il a affirmé que le Canadien avait une meilleure défensive que l’an passé. La plupart des analystes et des fans ne sont pas vraiment en accord avec cette affirmation. Disons qu’au niveau du talent à ligne bleue, ça ne saute pas aux yeux.

Et si ce que Marc Bergevin avait voulu dire, c’est que c’est le rapport qualité/prix de sa défensive qui est supérieur cette année?

Lors de la dernière saison, le Canadien a dépensé 25,7 millions pour 8 défenseurs sous contrat. À l’aube de la saison 2017-2018, le CH a toujours 8 joueurs sous contrat à la ligne bleue, mais pour un coût total de presque 24 millions. En gros, on parle d’une économie de 1,7 million. Dans le fond, Bergevin a mis son chapeau de comptable lorsqu’il a vanté sa défensive.

Qu’en est-il des autres équipes de la LNH ? Voici un portrait des dépenses à la ligne bleue dans le reste de la ligue.

 

L’équipe qui a le plus de défenseurs sous contrat, c’est Las Vegas : 11 joueurs pour un total de 20, 9 millions. On comprend que c’est une situation particulière, puisque c’est la première saison des Golden Knights et qu’ils ont profité du repêchage spécial pour faire le plein de défenseurs.

En-dehors de cette anomalie, Détroit et Buffalo ont chacune 9 joueurs à la défense. Les Red Wings dépensent 26,6 millions, alors que la défensive des Sabres leur coûte 24,7 millions. Au niveau qualité, aucune de ces deux équipes ne fait figure de modèle dans la ligue. Pour Buffalo toutefois, le rapport prix/défenseur est légèrement au-dessus de celui du CH.

Ensuite, on retrouve 6 équipes qui ont le même nombre de défenseurs que le CH. En tête de liste, il y a Nashville qui dépense 24,2 millions pour sa défensive, qui est considérée comme l’une des meilleures de la ligue. Et pour 8 joueurs sous contrat, elle leur coûte moins de 200 000$ de plus que celle du CH.

Marc Bergevin peut se consoler en regardant du côté d’Edmonton, pour qui la défensive n’est pas nécessairement une force. Les Oilers dépensent 24,1 millions pour 8 défenseurs, soit juste un peu plus que le Canadien. Les autres équipes à 8 défenseurs; les Stars, les Islanders, les Blue Jackets et les Devils; payent de 2,5 millions à 6 millions de moins que le CH.

11 clubs ont en ce moment 7 joueurs sous contrat. Dans le lot, il y a Winnipeg qui dépense 28,3 millions, un sommet dans la ligue. C’est beaucoup pour une équipe qui a énormément de difficulté à faire les séries. Avec Letang dans l’alignement, les Penguins payent tout de même presque 26 millions pour leurs 7 défenseurs. Chez les Rangers, un total de 24,8 millions est investi dans une défensive qu’on cite souvent comme l’une des meilleures dans la ligue. Pour les autres équipes à 7 défenseurs, la facture défensive passe de 16,9 millions (Bruins) à 22,6 millions (Lightning).

Pour les équipes à 6 défenseurs et moins, soulignons Washington qui paye 21,1 millions pour seulement 5 défenseurs, Calgary qui dépense 25,1 millions pour les 6 joueurs à sa ligne bleue, San Jose (24,8 M$/6 défenseurs) et les Panthers (23,9 millions pour 6 défenseurs). Il y a aussi quelques situations particulières : l’Avalanche a seulement 3 défenseurs sous contrat pour un total de 12,3 millions et les Hurricanes payent à peine 9 millions pour ses 6 défenseurs.

Alors, à votre avis, le CH dépense-t-il intelligemment pour sa défensive?