Une autre remontée qui sourit au Heat

Basketball

Tout comme dans le premier match, le Heat a su faire preuve de résilience en comblant un déficit de plus de 10 points pour finalement l’emporter 106 à 101. Le Heat prend donc les devants dans la série 2 à 0.

À un certain moment au 3er quart, Miami tirait de l’arrière par 15 points. Grâce à une récolte de 37 points tout en limitant Boston à 17, les hommes d’Erik Spoelstra sont revenus de l’arrière dans la deuxième moitié du troisième quart. À la fin du quart, ceux-ci menaient 84 à 77.

Bam Adebayo fut le principal artisan de cette remontée, lui qui a inscrit 15 points durant ce quart après en avoir inscrit que quatre en première demie.

Comme au premier match, Jimmy Butler y est encore une fois allé d’une séquence de jeu individuelle en fin de rencontre afin de réduire l’avance des Celtics à seulement un point.

Alors que son équipe semblait se distancer au niveau du pointage, Jaylen Brown y est allé de deux tirs de trois points d’affilé en fin de match pour permettre aux Celtics de s’accrocher. Toutefois, cet effort s’est avéré vain puisque Boston a causé un autre revirement sur leur dernière possession. En 48 minutes, les hommes de Brad Stevens ont été victimes de 20 revirements.

Dans la victoire, Goran Dragic a à nouveau animé l’offensive de Miami avec 25 points. Jimmy Butler a été plus timide avec une récolte de 14 points.

Duncan Robinson s’est lui aussi illustré avec 18 points, tous inscrits sur des paniers à trois points. Celui-ci n’était qu’à un panier du record pour le nombre de paniers à trois points réussis lors d’un match des séries dans l’histoire du Heat, soit sept.

Cette remontée semble particulièrement avoir atteint les Celtics parce qu’après le match, les journalistes ont entendu beaucoup d’engueulade. Marcus Smart aurait été au cœur de ces discussions et il y aurait eu des objets lancés. Smart n’a pas voulu parler aux journalistes après cet incident.