Une 15e victoire de suite pour les Raptors

Basketball
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Les Raptors de Toronto ne sont tout simplement plus arrêtables!

Lundi soir, la formation de la Ville Reine a remporté une 15e victoire consécutive.

Il s’agit de la plus longue séquence pour une équipe professionnelle canadienne, tous sports confondus.

Hier, la troupe de Nick Nurse s’est imposée 137-126 contre les Timberwolves du Minnesota.

Le match était présenté au Scotiabank Arena de Toronto.

À la mi-temps, les visiteurs avaient une courte avance de 75-74, mais les Raptors ont connu un troisième quart du tonnerre qu’ils ont dominé 32 à 19. C’est ce quart qui a réellement fait la différence hier soir.

Un effort de groupe

Plusieurs joueurs se sont démarqués dans le camp torontois. Pascal Siakam a mené les siens avec une performance de 34 points, en plus d’amasser six rebonds et cinq passes décisives.

Kyle Lowry a quant à lui récolté 27 points, sept rebonds et 11 passes.

OG Anunoby (25 pts, 12 rebonds et 3 passes) ainsi que Rondae Hollis-Jefferson (21 pts, 6 rebonds et 1 passe) ont chacun connu leur meilleur match en carrière.

Fred VanVleet a lui aussi contribué avec une performance de 16 points, deux rebonds et sept passes décisives.

Serge Ibaka (virus) et Marc Gasol (ischiojambiers) n’ont pas pu participer à la rencontre.

Chez les Timberwolves, Karl-Anthony Towns a terminé la rencontre avec 23 points, dix rebonds et sept passes. À son premier match avec sa nouvelle équipe, D’Angelo Russell a inscrit 22 points.

À la poursuite des Bucks

En vertu de cette 15 victoire de suite, les Raptors ont maintenant une fiche de 30-14. Toronto est présentement au deuxième rang de l’Est, derrière les Bucks (46-7). Ces derniers vont également très bien par les temps qui courent. L’équipe de Milwaukee a remporté neuf de ses dix derniers matchs et vient d’en gagner cinq de suite.

Les Bucks et les Raptors s’affronteront d’ailleurs le 25 février à Toronto.

Ce sera le deuxième duel entre les deux formations cette saison.

Le 2 novembre, les Bucks avaient remporté une victoire de 115-105, grâce à une performance sensationnelle de Giannis Antetokounmpo.