NBA: la victoire des Knicks mentionnée pendant les Oscars

Crédit photo - Washington Post

Pendant que tout le gratin hollywoodien était réuni à Los Angeles pour les Oscars, à l’autre bout des États-Unis, les Knicks ont mis fin à une séquence pénible. La formation new-yorkaise a remporté une première victoire à domicile depuis le 1er décembre dernier. Les Knicks avaient donc perdu leurs 18 plus récentes parties devant leur partisans.

Dimanche, ils ont renoué avec la victoire en l’emportant 130-118 face aux Spurs. Un gain qui devrait alléger certainement l’ambiance dans le vestiaire, mais pas pour très longtemps. Après tout, les Knicks ne peuvent même pas rêver d’une participation en séries. L’équipe de New York est au dernier rang dans l’Est avec une fiche peu envieuse de 12 victoires, 48 défaites.

 

Samuel L. Jackson et Spike Lee

Dimanche soir, les deux vedettes du film Capitaine Marvel (en salles dès le 7 mars) Brie Larson et Samuel L. Jackson ont présenté l’Oscar du meilleur scénario adapté. En arrivant sur scène, l’acteur interprétant Nick Fury s’est empressé d’avertir le réalisateur Spike Lee (présent dans la salle) que les Knicks venaient de mettre fin à leur disette à domicile.

Non sans une pointe d’ironie, Samuel L. Jackson a souligné la victoire des Knicks, souhaitant vraisemblablement taquiner le réalisateur Spike Lee. Ce dernier a réagi de manière très sage. Bien qu’on n’entende pas ce qu’il dit, on peut lire sur ses lèvres : «We’re trying to tank». En effet, les Knicks sont actuellement en bonne position pour espérer mettre la main sur le premier choix du prochain repêchage et ainsi recruter le surdoué Zion Williamson, de l’Université Duke. Spike Lee, un grand fan des Knicks, est bien au courant de cette situation et souhaite certainement voir son équipe préférée repêcher Williamson.

Double victoire pour Spike Lee

La victoire des Knicks a certainement fait plaisir à Spike Lee, mais jamais autant l’Oscar qu’il a remporté hier soir. En effet, Samuel L. Jackson a en effet eu la joie de remettre le prix du meilleur scénario adapté au réalisateur pour son film BlacKkKlansman. La réaction euphorique de Spike Lee se passe de commentaires.