Les Spurs remportent un match de fou contre les Rockets

Basketball
Crédit photo - NBA.com

Les amateurs de basket de San Antonio ont eu droit à un match rocambolesque mardi. Les Rockets rendaient visite aux Spurs et cet affrontement s’est transformé en véritable festival offensif.

Après avoir pris les devants 97-81 après trois quarts, Houston a vu l’adversaire revenir de l’arrière durant le dernier quart. Les Spurs ont inscrit 34 points contre 18 pour les Rockets, créant ainsi l’égalité 115-115.

La première prolongation n’a pas fait de gagnant puisque chaque a équipe a ajouté 11 points. C’est finalement durant la deuxième période de surtemps que les Spurs ont réussi à décrocher la victoire 135 à 133.

 

Un match grandiose de James Harden

La grande vedette du match a été James Harden. Le joueur des Rockets a récolté 50 points, en plus d’amasser neuf rebonds et six passes décisives.

Avec huit minutes à faire au dernier quart, Harden s’est retrouvé seul en zone offensive avec le ballon. Il en a profité pour réaliser un dunk… qui n’a toutefois pas été considéré comme un panier par les arbitres. Le ballon a bel et bien traversé le l’anneau, mais est ensuite revenu sur le dessus du panier et tomber à côté. Les officiels ont jugé que ce n’était pas un panier.

Après le match, l’arbitre James Capers a commenté ce panier refusé. Il a indiqué que les deux points auraient dû être accordés aux Rockets, mais que sur la séquence, les officiels ont cru qu’il y avait eu de l’interférence de la part de James Harden.

Monsieur Capers a expliqué que les Rockets avaient 30 secondes pour demander la reprise vidéo, mais qu’ils ont plutôt gaspiller ce temps en protestant sur le terrain.

Il est clair qu’on ne peut pointer du doigt James Harden pour la défaite des siens mardi.

Malgré le pointage très élevé, aucun autre joueur n’a inscrit plus de 28 points, autant du côté des Rockets que chez les Spurs.