Les revirements envoient les Raptors en vacances

Basketball
Crédit photo - Raptors - Twitter

Les Celtics ont su profiter des 18 revirements créés par les Raptors pour finalement l’emporter 92 à 87. L’équipe a battu un malheureux record de franchise pour les points alloués sur ces revirements dans un match de séries. Les Celtics en ont profité pour inscrire 31 points. Dans un match à bas pointage, c’est ce qui a fait la différence.

Après un début de match difficile, les Raptors ont su trouver leur rythme pour finalement remporter le quart 27 à 26.

L’offensive torontoise a connu certains ennuis au second quart avec une récolte de 19 points en plus de voir les Celtics profiter de nombreux revirements. Ceux-ci ont amassé pas moins de 15 points sur des revirements durant les deux premiers quarts, donc cette tendance a duré tout au long du match.

Malgré des performances difficiles pour certains partants comme Siakam et Anunoby, le banc des Raptors a permis de tenir tête aux grosses pointures de Boston. En trois quarts, les joueurs de soutien ont amassé 26 points contre sept pour le banc des Celtics. De ce nombre, 14 appartiennent à Serge Ibaka.

Avec moins d’une minute à faire au match, Marcus Smart y est allé d’un bloc crucial à l’endroit de Norman Powell pour empêcher Toronto de créer l’égalité. À ce moment, les Raptors ne tiraient de l’arrière que par deux, eux qui accusaient un déficit de dix points avec cinq minutes à faire.

Dans la victoire, Jayson Tatum a mené les siens avec 29 points et 12 rebonds.

Le cinq partant torontois a connu une soirée difficile. En effet, Fred VanVleet fut le seul joueur à atteindre le plateau des 20 points, alors que Pascal Siakam en a récolté 13. Malheureusement pour VanVleet, il a aussi raté un panier crucial en fin de match après que Kyle Lowry ait quitté pour son nombre trop élevé de fautes.

Les Celtics affronteront donc le Heat de Miami en finale de l’association Est. Cette série devrait débuter dimanche dans un match où le Heat aura un énorme avantage en termes de repos.