Les Raptors reviennent de l’arrière et l’emportent face aux 76ers

Crédit photo - Raptors - Twitter

Les Raptors ont signé leur sixième victoire en sept rencontres dans la bulle d’Orlando. Dans un match sans incidence pour eux au classement dans l’Est, avec un gain de 125-121 face aux 76ers de Philadelphie.

Malgré l’absence du joueur étoile des 76ers Ben Simmons, la tâche ne s’annonçait pas facile pour les Raptors puisque Philadelphie comptait sur le retour de son autre joueur étoile, le camerounais Joel Embiid.

De plus, malgré leur brio au niveau défensif, les hommes de Nick Nurse connaissent des ennuis au niveau offensif. Avant la rencontre, ils se classaient au 19e échelon sur 22 pour le nombre de points par match avec une moyenne de 107,5 points.

Malgré un 2e rang assuré du côté des Raptors, la situation est tout autre du coté des Sixers, qui cherchaient à tout prix la victoire afin d’éviter de terminer au 6e rang et d’affronter les puissants Celtics de Boston au premier tour des séries éliminatoires.

Le premier quart ne fut certainement pas à la hauteur des attentes de l’entraîneur adjoint des Raptors Adrian Griffin, lui qui dirigeait son premier match derrière le banc alors que l’entraîneur-chef Nick Nurse bénéficiait d’une soirée de repos.

Toronto ont en effet connu un premier quart difficile avec un pourcentage de tirs de seulement 35%. Vers la fin du quart, Philadelphie affichait même le double des points des Raptors, soit 32.

Les Raptors ont toutefois su inverser la tendance en inscrivant 30 points au second quart, soit autant que leurs adversaires. Le vétéran Kyle Lowry a d’ailleurs pris les choses en main vers la fin du second quart en y allant d’une démonstration de ses talents d’acteur afin d’aller chercher la faute et de réduire l’écart alors que Philadelphie menait par 8 points.

Il réussit un de ses deux tirs sur la séquence. Par la suite, avec seulement quatre secondes au cadran, le joueur de 34 ans y est allé d’une impressionnante séquence individuelle d’un bout à l’autre du parquet, permettant aux siens d’amasser deux points et d’avoir le momentum en vue du troisième quart.

Le 3e quart fut nettement en faveur des Raptors de Toronto, eux qui ont inscrit pas moins de 35 points pour ainsi prendre les devants 90-88 à la fin du quart. Malgré la domination des torontois, les deux équipes se sont à plusieurs reprises échangé l’avance.

Les hommes de Griffin ont par la suite continué sur leur lancée au dernier quart pour finalement l’emporter par la marque de 125-121 et ainsi signer un sixième gain à Orlando.

Le québécois Chris Boucher y est allé d’une autre solide performance suite à son match de 25 points face aux Bucks en concluant la rencontre avec un total de 19 points, 9 rebonds et 4 blocs en 22 minutes de jeu. Pour sa part, Kyle Lowry a lui aussi terminé sa soirée de travail avec 19 points.

Malgré une rencontre écourtée à 14 minutes, Joel Embiid a connu une autre soirée difficile face à Marc Gasol en n’inscrivant que cinq points en plus d’avoir créé cinq revirements. Tobias Harris a terminé le match au sommet des pointeurs pour les Sixers avec 22 points.

Les Raptors disputeront leur dernière rencontre de saison régulière dans la bulle vendredi après-midi face aux Nuggets de Denver avant d’affronter les Nets de Brooklyn la semaine prochaine en première ronde des séries éliminatoires.

Tags: