Le maire de New York en colère contre les Nets

Crédit photo - New York Post

L’épidémie de coronavirus se propage à vitesse fulgurante dans l’État de New York. Près de 3000 cas ont été confirmés depuis le début de la crise. Il s’agit de la région des États-Unis la plus touchée par la COVID-19.

Mardi, les Nets de Brooklyn ont révélé que quatre de leurs joueurs, dont Kevin Durant, avaient contracté le coronavirus.

Le maire de New York se fâche

Le dépistage rapide des joueurs des Nets a d’ailleurs exaspéré le maire de la Ville de New York. Bill de Blasio a écrit sur Twitter qu’il leur souhaitait un prompt rétablissement, mais il a ajouté qu’il s’expliquait bien mal pourquoi les joueurs d’une équipe de la NBA étaient testés avant des patients malades.

Le maire de la Grosse Pomme estime que les tests de dépistages devraient être effectués pour les gens qui en ont vraiment besoin plutôt que pour des athlètes en pleine santé.

Les Nets et la NBA se défendent

La NBA a rapidement réagi en affirmant que les responsables de la Santé publique ainsi que les médecins des Nets étaient inquiets que les joueurs aient propagé le virus entre eux et avec le public. Le fait que les athlètes voyagent beaucoup aurait aussi penché dans la balance.

Mercredi, l’organisation des Nets a annoncé que plusieurs joueurs et membres de son personnel avaient récemment éprouvé des symptômes s’apparentant à la COVID-19.

L’équipe a assuré que l’ensemble de ses tests étaient effectués par une compagnie privée et que tous les frais étaient assumés par les Nets. La formation affirme avoir ainsi pris les moyens de ne pas engorger davantage le système public de dépistage.