Des joueurs de la NCAA prennent des tapis en otages pour négocier

Crédit photo - Capture d'écran Twitter

En plein cœur du March Madness, des joueurs universitaires ont décidé de prendre les grands moyens dans leur négociations avec la NCAA.

L’enjeu n’est pas nouveau: la NCAA ne paye pas ses joueurs et les empêche même d’obtenir des revenus publicitaires. Pendant ce temps-là, le tournoi du mois de mars engrange des recettes d’un milliard de dollars, mais les joueurs ne peuvent obtenir leur part des profits.

 

Des tapis pris en otages

Les joueurs participant au March Madness repartent souvent avec des souvenirs qu’ils ont pris dans le vestiaire. Ils prennent par exemple la plaque avec leur nom ou encore des serviettes aux couleurs de la NCAA. La ligue leur permet de repartir avec ces objets, mais leur interdit de prendre les tapis du vestiaire.

Plusieurs joueurs ont donc décidé d’utiliser ces tapis comme outil de négociation.

Jordan Bohannon, des Hawkeyes de l’Université de l’Iowa, a pris en otage l’un de ces tapis. Il demande à la NCAA de permettre à ses joueurs d’obtenir des revenus publicitaires.

Et Bohannon ne serait pas le seul à agir de cette façon. En effet, des joueurs de Florida State, de Virginia et Auburn l’aurait imité. Il reste à voir si la NCAA cédera au chantage ou si elle refusera de se faire envoyer au tapis.