Adam Silver s’est adressé a l’association des joueurs de la NBA lors d’une conférence téléphonique

Embed from Getty Images

La NBA a été la première ligue sportive en Amérique du nord a arrêté sa saison et depuis les joueurs sont au repos forcés. Alors que les franchises commencent à rouvrir leurs infrastructures pour permettre aux joueurs de venir s’entraîner individuellement, Adam Silver a tenu à s’adresser à la NBPA, l’association des joueurs de la NBA.

Lors d’une conférence téléphonique, Adam Silver a informé les joueurs sur ce qu’essayait de mettre en place la NBA pour les prochains mois et de répondre aux différentes questions des joueurs.

Le journaliste d’ESPN, Adrian Wojnarowski, a ainsi partagé quelques moments de cette conférence sur son compte Twitter.

Adam Silver a notamment indiqué aux joueurs que la NBA réfléchissait toujours à finir la saison régulière et à jouer les séries éliminatoires dans une ou deux villes. Orlando et Las Vegas ont été évoqués par Adam Silver. Le commissaire de la NBA a aussi indiqué que la ligue comptait toujours avoir des playoffs où chaque série se jouerait au meilleur des sept matchs. Cependant, aucune date de reprise n’a été annoncée et Adam Silver a aussi dit qu’un camp d’entraînement de trois semaines minimun serait sûrement nécessaire avant un retour à la compétition.

L’autre grande annonce d’Adam Silver concerne la présence ou non de partisans dans les arénas la saison prochaine. Le commissaire de la NBA a demandé aux joueurs de se préparer à la possibilité de jouer dans des arénas vides si aucun vaccin contre le COVID-19 n’était encore disponible. Cela serait un immense coup dur pour la ligue puisque 40% de ses revenus proviennent de la présence de partisans dans les arénas.

Plus généralement, le commissaire de la NBA a annoncé qu’il allait avoir de dures décisions à prendre dans les mois à venir et que des choix difficiles seront faits. Sur le plan financier, Adam Silver a aussi précisé que la convention collective de travail de la NBA n’était pas faite pour ce genre de pandémie et que cela serait le plus grand challenge.