Un amateur de baseball québécois a fait le tour des 30 stades de la MLB en seulement 3 mois et demi

Baseball
Crédit photo - Capture d'écran Facebook

Même si certains doutent de la viabilité d’une équipe de la MLB à Montréal,  il est clair qu’il y a plusieurs très grands fans de baseball dans la région métropolitaine.

L’un d’eux, Jean-François Laramée, a réalisé tout un défi au cours des derniers mois. Son épopée a fait l’objet d’un reportage à l’émission NVL, diffusée à V.

 

Tout un road trip!

De début mai à la mi-août, le Québécois est allé voir un match dans chacun des 30 stades de la MLB. Il a non seulement conjugué sa passion avec son métier de fiscaliste à temps plein, mais en plus il a effectué la majeure partie de son odyssée en voiture. Au total, il a parcouru pas moins de 25 000 kilomètres à bon de son auto, allant aussi loin que San Francisco. De mai à juillet, il a effectué de petites virées au nord-est des États-Unis, profitant des longs week-ends pour aller à Toronto, New York, Boston, etc. Il a réussi à voir ainsi pas moins de 12 matchs via quelques escapades. Lorsque ses vacances sont arrivées à la mi-juillet, il a entamé tout un blitz. En 33 jours, il a visité 18 stades et a assisté à un match dans chacun d’entre eux.

Ce grand amateur de baseball affirme être parti sans trop savoir s’il réussirait son défi, mais est extrêmement heureux d’avoir gagné son pari. Quant aux matchs, il dit ne pas avoir été très chanceux, puisque sur 30 rencontres, il n’a assisté à qu’à 12 victoires à domicile.

 

Un ambassadeur des Expos

Il a en plus accompli cet exploit en se baladant à travers la ligue avec sa casquette des Expos. Il a grandi en regardant joué l’équipe montréalaise et fait partie des nombreux amateurs de baseball orphelins depuis le départ de la formation. Jean-François Laramée raconte que sa casquette a remporté un vif succès auprès des amateurs de baseball des États-Unis. Plusieurs lui parlaient des anciens joueurs des Expos ou encore de la fois où ils sont allés voir un match à Montréal.

 

Ses coups de coeur

Parmi les stades de la MLB, Jean-François Laramée dit avoir été séduit par les mythiques Fenway Park et Wrigley Field, mais également les amphithéâtres de San Diego, San Francisco, Baltimore et Pittsburgh. La vue à partir du stade est très importante pour lui, il a donc particulièrement apprécié les stades qui sont en plein cœur du centre-ville ou encore ceux offrant un paysage fabuleux, comme la baie de San Francisco.

Le mordu du baseball a aussi noté que plusieurs des stades proposent aux partisans des espaces ouverts, avec une offre diversifiée de restauration et de divertissement. Les écrans géants sont aussi essentiels afin de présenter les nombreuses statistiques pertinentes pour les fans.

 

Ce qu’il souhaite du futur stade de Montréal

Avec la tournée qu’il a complétée, il devient en quelque sorte un expert pour commenter ce qu’il serait intéressant de voir dans un éventuel nouveau stade à Montréal. À son avis, une question ne fait aucun doute: le stade montréalais doit impérativement être sans toit permanent. Il cite Boston et Minneapolis en exemples: deux villes qui ont des stades de baseball sans toit et qui ont un climat tout à fait similaire à celui de Montréal.

Il voit également un bâtiment de 30 000 à 40 000 places maximum, ouvert à l’intérieur, avec des espaces autour des gradins permettant d’avoir une vue sur le match. Jean-François Laramée estime aussi que le stade montréalais devrait avoir un élément signature qui le distinguerait des autres amphithéâtres de la ligue.

 

Via NVL