Les gradins se vident dans la MLB

Crédit photo - 12up.com

Pendant que Montréal tente de ramener les Expos, la MLB fait face à une baisse d’assistance dans plusieurs marchés.

Mercredi, les matchs à domicile des Rays et des Marlins ont attiré une foule combinée de 12 653 personnes. Mardi, la formation de Tampa a attiré la plus petite foule de son histoire au Tropicana Field.

À titre comparatif, le Marlins Park de Miami attire une moyenne de spectateurs plus faible cette saison que la filiale AAA des A’s d’Oakland, les Aviators de Las Vegas. Il est important de mentionner que le stade des Aviators comporte seulement 10 000 places. En contrepartie, le Marlins Park a une capacité de plus de 36 000 spectateurs

Moyenne de spectateurs cette saison

  • Marlins : 9554
  • Aviators : 9582

 

Une situation répandue dans la ligue

Mais il n’y a pas qu’en Floride où ça va mal. En effet, cette saison, les Blues Jays et les Giants ont connu leurs assistances les plus basses depuis 2010. De leur côté, les Royals de Kansas City ont attiré la foule la plus petite depuis 2011.

En date de mercredi, la foule moyenne dans la MLB était de 26 854. C’est 1,4% de moins qu’à pareille date l’an dernier. En 2007, l’assistance moyenne dans la ligue était de 32 785.

19 des 30 équipes de la MLB ont enregistré une baisse du nombre de spectateurs cette saison par rapport à la saison passée. À Toronto, il y a près de 7000 partisans de moins dans les gradins qu’en 2018.

Le commissaire de la ligue Rob Manfred estime que la diminution du nombre de billets de saisons vendus serait l’un des principaux facteurs expliquant les nombreux bancs vides ce printemps. Il réplique toutefois que les ventes de billets achetés le jour du match sont en hausse de 6%.

 

Variations des assistances par rapport à 2018

  • Philadelphie : + 10 383
  • Oakland : + 4027
  • San Diego : + 3465
  • Detroit : – 3686
  • Baltimore : -3839
  • San Francisco : -6463
  • Toronto : -6963

Via Ronald Blum / Associated Press