Calem Burger

Le baseball serait viable à Montréal, selon une étude de marché

Baseball

Le projet de ramener les Expos a le vent dans les voiles, selon le groupe de Stephen Bronfman.

L’homme d’affaires et ses associés ont dévoilé les résultats d’une étude de marché menée au cours des derniers mois.

Cette étude est basée sur des consultation auprès de milliers de fans et des rencontres avec plusieurs chefs d’entreprises.

Les données dévoilées par le groupe sont très encourageantes pour ceux qui souhaitent ardemment le retour des Expos.

 

Montréal, une candidature de choix

Le marché de télévision montréalais se classerait au 12e rang sur 27 parmi les marchés exploités par la MLB. Montréal arriverait au 15e rang pour la taille de sa population.

Stephen Bronfman et ses associés affirment aussi que Montréal représente le meilleur marché  pour une éventuelle expansion ou relocalisation. La métropole québécoise arrive au 1er rang pour la taille de sa population, son marché télévisuel et le nombre de sociétés parmi tous les candidates potentielles pour accueillir une équipe de baseball majeur.

 

Un certain engouement des fans

Grâce un sondage en ligne, le groupe d’hommes d’affaires affirme que 93% des répondants voient d’un bon œil le retour du baseball.  96% auraient même la volonté d’acheter des billets.

Les six groupes de discussion organisés démontrent aussi les goûts des partisans. 90% des fans voudraient que le stade de baseball soit construit au centre-ville. Cet avis est d’ailleurs partagé par les 13 chefs d’entreprises consultés.

Les partisans souhaitent aussi des espaces de rassemblement, une offre alimentaire diversifiée, une signature architecturale et des technologies de pointe dans le nouveau stade.

 

Le milieu des affaires prêt à s’impliquer

13 dirigeants d’entreprises ont été consultés. Ils sont tous d’accord pour dire qu’une équipe de baseball serait bénéfique pour la ville. Ils affirment tous qu’ils achèteraient des abonnements de saison. 10 d’entre eux seraient même intéressés par les sièges premium. 6 de ces gens d’affaires se sont dit attirés par les suites de luxe.