Larry Walker obtient sa place au Temple de la Renommée

Baseball
Crédit photo - Forbes

Il était minuit moins une pour Larry Walker mardi.

L’ancien voltigeur des Expos en était à sa dernière année d’éligibilité pour être élu au Temple de la renommée du baseball.

L’ex-joueur natif de la Colombie-Britannique avait écrit sur Twitter plus tôt hier qu’il ne croyait pas en ses chances d’obtenir sa place à Cooperstown. En 2019, il était passé à seulement 87 votes d’être intronisé. Il croyait subir le même sort cette année.

Un appel qu’il n’espérait plus

Larry Walker et sa famille étaient réunis sur leur patio mardi dans l’espoir de recevoir l’appel lui annonçant le résultat du vote.

Alors qu’il s’apprêtait à quitter le patio, son téléphone a sonné. c’était Jack O’Connell de l’Association de baseball d’Amérique. Il lui a rapidement appris la bonne nouvelle.

En effet, le nom de Larry Walker a été cité sur 304 des 397 bulletins de vote. Or, il en fallait au moins 298 pour qu’il soit intronisé. Visiblement stupéfait, Walker a contenu ses émotions, mais ses proches ont célébré dans l’euphorie cette belle nouvelle.

 

Larry Walker et Derek Jeter élus

Le voltigeur canadien a disputé 17 saisons dans la MLB. Larry Walker a joué pour les Expos de 1989 à 1994 avant d’évoluer pour les Rockies du Colorado (1995 à 2004) et les Cardinals de St-Louis (2004 à 2005).

Il a enregistré 2160 coups sûrs en carrière dont 383 circuits, produisant un total de 1311 points dans les Ligues majeures. Larry Walker a également volé 230 buts en carrière.

Alors qu’il évoluait pour les Rockies, Walker a été sacré joueur par excellence de la Ligue nationale en 1997.

Il a également cumulé sept Gants d’or, trois bâtons d’argent, trois championnats des frappeurs et a également participé au match des étoiles à cinq reprises.

Larry Walker fera son entrée au Temple de la renommée le 26 juillet. Il sera intronisé en même temps que Derek Jeter. Ce dernier a vu son nom inscrit sur 99,7% des bulletins de vote. En gros, un seul des 397 électeurs n’a pas voté pour l’ancien arrêt-court des Yankees.