La Maison-Blanche reçoit les «Red Socks» de Boston

Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Il y avait de la grande visite jeudi à la Maison-Blanche.

Les champions de la Série mondiale de 2018, les Red Sox de Boston, étaient reçus par la résidence du Président américain.

Cette visite était déjà accompagnée d’une certaine controverse, puisqu’une dizaine de joueurs ont boycotté l’événement. En tête de liste, le gérant Alex Cora avait refusé l’invitation de Donald Trump en raison des faibles efforts déployés par les États-Unis pour aider Porto Rico à se remettre de l’ouragan Maria (2017).

 

Les «Red Socks»?

L’administration américaine a toutefois trouvé un beau moyen d’éclipser cette controverse.

Dans une déclaration officielle envoyée aux médias et publiée sur Twitter, la Maison-Blanche a annoncé que le Président américain accueillait les «Red Socks» de Boston. Et oui! La résidence du président des États-Unis s’est trompée dans l’orthographe de l’une des plus prestigieuses organisations sportives de son histoire.

Il faut dire qu’après tout, l’équipe n’existe que depuis 1901. La formation bostonnaise n’a remporté que 9 fois les Séries mondiales, dont 4 fois au cours des 15 dernières années.

Mauvaise équipe, mauvais championnat

Mais ce n’est pas tout!

Dans un autre courriel officiel, la Maison-Blanche a présenté les Red Sox en tant qu’équipe championne des «World Cup Series». Il semble s’agir d’un amalgame entre les «World Series» et la «World Cup», mais en bref, il s’agit d’un championnat qui n’existe pas.

Les Séries mondiales (World Series) existent depuis 1903.