Une serveuse victime d’une agression sexuelle de la part d’un cycliste professionnel

Autres
Crédit photo - https://twitter.com/GranFondoGuide

C’est l’histoire qui secoue le monde du cyclisme en ce début de saison 2019.

Et elle touche l’équipe Deceuninck-QuickStep qui vient de connaitre 48 heures assez mouvementées.

Engagée sur le Tour de San Juan, l’équipe belge a vu son coureur star Julian Alaphilippe remporter l’étape 2 et 3 de ce tour cycliste qui se déroule en Argentine.

Tout pourrait aller pour le mieux mais l’équipe Deceuninck-QuickStep a aussi crée une très grosse polémique à cause du comportement de l’un de ses coureurs: Iljo Keisse.

A la fin d’un entrainement, lui et quelques coéquipiers sont assis à la terrasse d’un bar pour décompresser, Iljo Keisse a dérapé lorsque la serveuse prend une photo souvenir.

Sur la photo, on peut voir que Iljo Keisse prend une position très déplacée derrière elle.

La serveuse aurait alors senti que le coureur cycliste se frottait à elle. Un fait que le cycliste lui contestera plus tard.

Ce n’est qu’en voyant la photo que la serveuse aurait compris qu’elle était victime d’une agression sexuelle.

Après qu’elle se soit rendue à la police pour dénoncer cet acte, Iljo Keisse a été entendu et a écopé d’une amende de 3000 pesos argentins, l’équivalent d’une centaine de dollars canadiens.

Alors que l’affaire prend de l’ampleur en Argentine et dans le monde du cyclisme, Iljo Keisse a tenu à s’excuser sur les réseaux sociaux.