Une étape du Tour de France arrêtée à cause d’un glissement de terrain

L’étape 19 du Tour de France était très attendue parmi les fans de cyclisme puisque c’était l’avant-dernière pendant laquelle on aurait pu voir des changements au classement général. Comme c’était la course la plus serrée à ce niveau depuis 1968, c’était évidemment une étape clé et en plus, Julian Alaphilippe, qui portait le maillot jaune, tentait de devenir le premier Français à gagner le Tour de France depuis 1985.

Ça a commencé fort alors que l’autre espoir français pour le titre, Thibaut Pinot, a dû abandonner la course dans les premiers kilomètres à cause d’une déchirure musculaire. Ce n’était toutefois pas grand chose par rapport à ce qui s’en venait.

Pendant la descente de l’avant-dernier col de la journée, la course a été arrêtée et les commissaires ont annoncé que les temps de l’étape allaient être ceux au-dessus de ce col. Ils ont arrêté ça parce qu’il y avait eu une tempête de neige et de grêle dans la descente. Il y avait surtout eu un glissement de terrain qui bloquait la route en plus de causer une inondation sur celle-ci.

Ça a causé des moments bizarres dans le peloton puisque les cyclistes étaient encore loin de cet intempérie, donc ils ne comprenaient pas trop et on a vu plusieurs argumentaires entre les athlètes et les organisateurs. Certains ont même continué de faire la course jusqu’à ce qu’une police vienne les arrêter avant qu’il s’approche trop de la zone touchée. À ce moment-là, ils n’avaient pas vu les images et c’était encore sec pour eux, donc ils ne comprenaient pas la situation qui venait affecter leur course.

Au niveau sportif, on peut les comprendre puisque cette décision fait en sorte que Julian Alaphilippe a perdu son maillot jaune. C’est maintenant le jeune Egan Bernal qui mène le Tour de France après avoir dominé la montée de ce col. Alaphilippe était frustré par cette situation puisque c’est un excellent descendeur qui aurait pu reprendre du temps dans cette descente. Malheureusement pour lui, il n’a pas pu le faire, mais il en aurait probablement reperdu dans la montée finale par la suite.

Des images de ce qui a forcé l’arrêt de l’étape du Tour de France