Un gym publie une routine d’entraînement de très mauvais goût

Autres
Crédit photo - TMZ.com

Toute publicité n’est pas nécessairement bonne. Un gym du Wisconsin l’a appris à ses dépens cette semaine.

La compagnie Anytime Fitness a dû présenter des excuses après que sa succursale de la ville de Wauwatosa ait publié sur ses réseaux sociaux une routine d’entraînement qui visait initialement à « rendre hommage » à George Floyd.

La série d’exercices commençait avec la triste citation « I can’t breath », prononcée à répétition par M. Floyd pendant qu’un policier a appuyé son genou sur son cou durant 8 minutes et 46 secondes. En bas de la routine, on retrouvait l’indication « And don’t you dare lay down (et surtout, ne vous couchez pas ». Difficile de ne pas faire de lien entre cette phrase et le triste sort de George Floyd.

Surtout qu’en plus de la liste des exercices, le panneau comprenait un dessin d’un homme avec un genou au sol…

SOURCE : TMZ

Excuses

La copropriétaire du gym, Jen Dunnington, a indiqué que l’entraîneur qui avait eu l’idée de cette routine d’entraînement souhaitait que ces exercices soient si durs que les gens ressentent ce que M. Floyd a ressenti avant son décès. Une explication qui, sans surprise, n’a pas plu aux nombreux détracteurs du gym.

La direction du gym s’est finalement excusée et a indiqué ne pas avoir eu conscience que cette routine était offensante.

La compagnie Anytime Fitness regroupe plus de 4000 gyms à travers une cinquantaine, dont plusieurs franchises au Canada. L’entreprise possède trois succursales au Québec, une à Montréal et deux à Gatineau.

La compagnie a qualifié de choquante et épouvantable la publication de son gym du Wisconsin. Anytime Fitness a indiqué via communiqué que peu importe l’intention initiale, elle ne pouvait cautionner ni le choix de mots, ni les illustrations de cette routine d’entraînement. L’entreprise présente ses excuses à ses membres, employés et franchisés.