Christophe Perreault

Nos 25 prédictions sportives pour l’année 2019

Autres
Embed from Getty Images

Comme cadeau de Noël, la gang du 25stanley voulait te partager ses prédictions pour le monde du sport en 2019. C’est toujours un exercice intéressant à faire alors que l’on essaie de prédire l’imprévisible. C’est aussi assez plaisant de relire un an plus tard pour voir ce qu’on avait bien prédit et où on était dans le champ. On avait quand même bien fait l’an passé avec environ la moitié de nos prédictions qui se sont avérées vraies.

Avant de se lancer, je voulais te remercier de lire ce texte et de visiter le site. C’est grâce à des gens comme toi que je suis en mesure de faire la job que je fais et j’en suis extrêmement reconnaissant. On fait toujours de notre mieux pour offrir le meilleur contenu possible et c’est toujours plaisant de voir le nombre de gens qui viennent sur le site.

Maintenant que c’est écrit, passons à nos prédictions pour la saison 2019 :

1. On aura droit à un développement dans le dossier des Expos

Calem lance le bal avec une prédiction qui ferait certainement plaisir à plusieurs amateurs sportifs montréalais. Il faut dire que l’étude positive par rapport au possible retour des Expos est sorti peu avant la publication de ce texte et c’est possible que ça lui ait donné le courage nécessaire pour faire cette prédiction, mais après tant d’années d’espoir, Calem y croit.

2. Félix Auger-Aliassime percera le top 40 mondial

Pour sa part, comme l’an passé, Nicolas s’est tourné vers le tennis. Il avait été un peu ambitieux avec Denis Shapovalov l’an passé et il revient à la charge avec un autre jeune tennisman canadien. FAA est présentement classé 109e et son plus haut classement en carrière était 108e, donc il aura besoin de monter assez rapidement au classement. Au moins, c’est la beauté du tennis alors que deux ou trois bonnes semaines permettent à un joueur de grimper rapidement dans ces classements.

3. Au moins deux top 5 pour Lance Stroll

Cette prédiction est assez osée aussi puisqu’il en a seulement un en carrière, mais au moins, il change d’écurie cette saison et comme on le sait, dans la F1, c’est un changement important. Lors de la dernière saison, Force India, qui est la base de sa nouvelle écurie, avait eu deux top cinq grâce à Sergio Perez. Il aura donc un bolide capable de terminer dans le top cinq et il devra seulement profiter de ses occasions lorsqu’elles se présenteront.

4. L’Impact de Montréal va se rendre en finale de la MLS

C’est Peter, notre responsable du compte Instagram, qui a lancé cette prédiction et il se base sur Rémi Garde, qui aura finalement carte blanche et qui comprend mieux la ligue. L’enthousiasme de Peter se conclue toutefois en finale puisqu’il voit la formation montréalaise s’incliner contre le Galaxy de Los Angeles en finale.

5. L’équipe féminine canadienne de soccer terminera sur le podium à la Coupe du monde

C’est notre Français Claude Alain qui nous a parlé de la coupe du monde de soccer féminin qui aura lieu en France cet été. On se rappelle que la dernière édition avait été au Canada, mais l’équipe locale s’était inclinée en quart de finale contre l’Angleterre. Ce serait le premier podium dans l’histoire du pays, qui avait pris la troisième place en 2003. Les Canadiennes sont cinquièmes au classement mondial, mais leur parcours devrait faire en sorte qu’elles n’affronteront pas d’équipe mieux classée qu’elles avant la demie-finale, donc c’est un accomplissement qui est à la portée de cette équipe.

6. Le Paris Saint-Germain va gagner la Ligue des Champions

Claude nous a aussi parlé de la Ligue des Champions, qui en est présentement au groupe des 16. À première vue, le PSG aura un gros défi devant eux lors de cette ronde avec Manchester United, qui est un club décoré. Par contre, c’est aussi une organisation qui connait des difficultés présentement alors qu’ils ont eu besoin de changer de coach. C’est quand même lors de ce tour que l’équipe française avait été éliminée par Real Madrid, donc ils auront des démons à chasser contre l’équipe anglaise.

7. Il y aura une équipe canadienne en finale de la Coupe Stanley

Cette prédiction nous vient de Calem Burger. Ce serait une première depuis 2011 avec les Canucks de Vancouver, mais c’est une option qui est plus probable que ce que l’on pourrait croire. Au moment d’écrire ce texte, trois des cinq favoris pour la Coupe Stanley sur Mise-O-Jeu sont canadiens (Toronto, Winnipeg et Calgary). C’est donc dire qu’il y en a une dans toutes les divisions sauf la Métropolitaine, mais on va parler de celle-ci plus tard. J’aime particulièrement les chances de Calgary dans une division Pacifique plus faible et contre une équipe de la Centrale qui sera maganée en troisième ronde.

8. Le Canadien ne fera pas les séries

On est rendu dans mes prédictions et ça commence fort. Peter n’était pas d’accord avec moi puisqu’il voit le Tricolore s’incliner en première ronde contre les Leafs, mais personnellement, j’ai de la difficulté à voir le Canadien en avant des sept autres clubs classés devant eux au classement présentement. C’est donc dire qu’il leur reste la huitième position et une autre année sans séries comme options. C’est vrai qu’ils ont un bon coussin, mais je ne serais pas surpris de voir les Flyers, les Panthers ou les Hurricanes y aller avec une poussée incroyable en deuxième moitié de saison pour venir subtiliser la place du Canadien.

9. Mais le Rocket oui

C’est extrêmement ambitieux comme prédiction, mais je fais confiance à Joël Bouchard et à l’alignement que l’on retrouve à Laval. Je ne pense pas que le Canadien va vendre à la date limite des échanges, ce qui fait en sorte que le Rocket ne sera pas vidé et ils pourront faire un remontée au classement en deuxième moitié de saison lorsque d’autres formations verront des joueurs importants quitter vers la grosse ligue.

10. Le Canadien aura un troisième choix de top 10 en quatre ans

Cette prédiction vient de Calem, mais je l’ai bien aimé. Avec la panoplie de choix effectués l’an passé et la banque bien remplie à ce niveau à nouveau cette année, je ne serais vraiment pas surpris de voir Marc Bergevin s’avancer un peu rendu en juin pour aller chercher une pièce qui va venir s’ajouter à ses centres du futur. Quand tu as autant d’atouts futurs, ça te dérange un peu moins d’en bouger un ou deux si tu penses que la cible en vaut la peine.

11. Marc Bergevin va essayer de signer Jake Gardiner

Jake Gardiner va être la cible parfaite pour le Canadien s’il se rend au marché des agents libres. C’est un défenseur gaucher qui peut jouer dans le top quatre, ce qui est un trou béant pour le Tricolore, qui aura en masse d’argent à dépenser en juillet. Comme Gardiner est encore relativement jeune à 28 ans et qu’il est plus adapté à la LNH de nos jours, il sera le candidat numéro au sommet de la liste de magasinage de Marc Bergevin.

12. John Gibson va gagner le trophée Vezina

On s’enligne sur un trio de prédictions pour les trophées individuels, mais je vais m’abstenir du Calder parce que le nom d’Elias Pettersson est déjà inscrit dessus. Ce n’est pas compliqué, si les Ducks font les séries, John Gibson va s’être mérité le Vezina. Il tient son équipe à bout de bras depuis le début de l’année et il a sauvé plus de buts que n’importe quel gardien dans la LNH. Il était aussi sixième sur l’équipe d’étoiles au cours des deux dernières saisons, donc sa réputation est déjà faite et ça fait en sorte que sa performance sera soulignée.

13. Ken Hitchcock va gagner le Jack-Adams

C’est aussi simple que Gibson. Je ne vois pas comment Hitchcock ne gagnerait pas le Jack-Adams si les Oilers se qualifient pour les séries. On s’enlignait vers une autre saison perdue à Edmonton et il est arrivé là-bas pour resserrer la barre. Encore une fois, la réputation est établie et avec des résultats aussi probants, ça mène à un trophée.

14. Mark Giordano va être le gagnant surprise du Norris

Le trophée Norris est probablement celui qui est le plus dans les airs. Les gars comme Weber et Pietrangelo, qui seraient dus, ont manqué trop de temps pour pouvoir remporter le trophée et même s’il connait une saison offensive exceptionnelle, Morgan Rielly n’est pas encore assez respecté défensivement pour gagner cet honneur. Il y a aussi Doughty et Karlsson, dont les équipes déçoivent. Ça laisse Mark Giordano qui accumule une tonne de points pour une équipe qui surprend. Lorsqu’on ajoute ça à quelques tops 10 en carrière, on se retrouve avec un gagnant.

15. Les Blue Jackets vont représenter la Métropolitaine en troisième ronde

Tout le monde s’attend à voir Pittsburgh ou Washington sortir de cette division, mais on oublie que les Blue Jackets ont failli prendre une avance de 3-0 contre les futurs champions de la Coupe Stanley en première ronde l’an passé et c’est la dernière année de leur fenêtre d’opportunité. Je m’attends à voir Jarmo Kekalainen mettre tous ses atouts de l’avant pour donner le plus de chances possible à son équipe de traverser cette division vieillissante.

16. Artemi Panarin va signer avec les Rangers

Il n’a pas le choix de faire ça parce que selon les rumeurs, Artemi Panarin veut jouer à New York. Les Rangers ont la place pour le signer et avec le virement jeunesse des dernières années, ils ont les jeunes atouts pour pousser une dernière fois avant le départ de Henrik Lundqvist. C’est un mariage auquel tout le monde s’attend, donc on peut bien le prédire en décembre.

17. Sergei Bobrovsky se joindra aux Islanders

Pour sa part, Bobrovsky se retrouvera lui aussi à New York, mais pour l’autre équipe. Les Islanders ont un besoin criant devant le filet et tout le monde sait qu’ils vont vider la banque pour le gardien russe des Blue Jackets. Ces derniers ne voudront pas accoter cette offre et la relation est déjà tendue, donc on peut dire qu’il est parti et la destination la plus logique se retrouve à Brooklyn.

18. Stone, Karlsson ou Duchene va se rendre jusqu’au 1er juillet

On aura des gros noms sur le marché cette année. Ces trois futurs agents libres étaient à Ottawa en début de saison et aucun n’a encore signé de contrat. Karlsson ne peut pas le faire avant la date limite tandis que Stone doit attendre à 2019, donc c’est un peu normal, mais lorsqu’on ajoute Duchene au mixte ainsi que le facteur des Sénateurs qui sont en déroute, je m’attends à en voir au moins un se rendre sur le marhé des agents libres.

19. On va voir au moins une offre hostile

On n’a pas vu d’offre hostile signée depuis 2013 (O’Reilly) et la dernière qui a mené à un changement d’équipe pour un joueur date de 2007 (Penner). Ce n’est donc pas quelque chose que l’on voit souvent et ce n’est pas dans la culture de la LNH, mais il y a tellement de talent qui va être disponible que je crois qu’un DG va céder à la tentation. Parmi les candidats à ces offres, il y a Matthews, Point, Laine, Trouba, Karlsson, Burakovsky, Werenski, Tkachuk, Aho, McAvoy, Rantanen, Marner, Meier, Kapanen et Boeser.

20. Ce sera le premier repêchage sans choix de top 10 de la LHJMQ depuis 2012

La dernière fois que le repêchage de la LNH n’avait pas compris de choix de top 10, c’était en 2012 alors que Mikhail Grigorenko avait été le premier à sortir. Cette année, Raphael Lavoie s’enligne pour être le premier choix de la LHJMQ, mais il est classé vers la fin du top 10. Avec les Mooseheads qui accueillent la Coupe Memorial, ça peut être un avantage ou un inconvénient. S’il y joue bien, il pourra se pointer tout juste à l’extérieur du top 5, mais s’il ne se démarque pas, cette dernière impression pourrait lui coûter assez de rangs pour sortir du top 10.

21. La LHJMQ va nous offrir de grosses séries

Ce n’est toutefois pas que négatif pour la LHJMQ, dont le nouveau système de séries va créer une année folle dans l’Est alors que tout le monde semble s’armer pour aller à la guerre. Dans l’Ouest, ce sont surtout les Huskies et les Voltigeurs qui achètent, donc il faudra attendre au troisième tour avant de voir des flammèches, mais on risque d’avoir au moins une très bonne série en première ronde et par la suite, ce sera l’enfer avec les Screaming Eagles, l’Océanic, les Mooseheads, les Wildcats et le Drakker qui se positionnent tous pour faire un bon bout de chemin dans l’Est.

22. La finale de conférence de l’AFC comprendra une équipe qui n’a pas gagné sa division

On plonge maintenant dans le football où je crois que l’AFC ouest va causer des problèmes. Si ce sont les Chargers de Los Angeles qui finissent deuxièmes dans cette division et cinquièmes dans la conférence, ils pourront s’en aller sur la route et surprendre plusieurs observateurs parce que leur avantage de la maison ne change de rien de toute façon. Si ce sont les Chiefs qui se retrouvent dans cette position, ils vont pouvoir compter sur une attaque dévastatrice qui va leur donner une chance peu importe l’adversaire. Je vois donc l’un et/ou l’autre en finale de conférence.

23. Le Super Bowl va être une reprise de l’an passé, mais pas à cause des équipes

Claude n’est pas tout à fait d’accord avec moi puisqu’il a prédit une victoire des Patriots contre les Saints, mais j’ai de gros doutes sur le niveau de jeu de la Nouvelle-Angleterre dernièrement. Je crois que le résultat du Super Bowl sera similaire à l’an passé, mais c’est parce qu’on va avoir un autre festival offensif. Les Chargers, les Chiefs, les Pats, les Steelers, les Colts, les Saints et les Rams sont tous capables de marquer des points à la tonne et le dôme d’Atlanta va leur donner le parfait décor pour le faire.

24. Kevin Durant va quitter les Warriors

C’est une rumeur qui s’ébruite de plus en plus, donc ce n’est pas la plus grosse prédiction du texte, mais on parle quand même d’un gars qui s’en irait d’une équipe qui va avoir gagné trois championnats consécutifs. Durant voudra toutefois prouver qu’il peut tenir une équipe championne à lui seule et il le fera dans le plus gros marché de la ligue où les Knicks de New York sont une risée depuis beaucoup trop longtemps. Je ne pense pas qu’il va gagner un championnat là-bas, mais il va essayer.

25. Georges St-Pierre va se battre à nouveau en 2019

GSP ne s’est pas battu depuis 2017, mais il refuse de dire qu’il est à la retraite et il apparaît de plus en plus dans les médias, ce qui me laisse croire qu’il planifie son retour dans l’octogone pour 2019. McGregor, Khabib et Woodley seraient les trois adversaires les plus logiques pour le Québecois et il faudra voir si sa santé lui permettra de réaliser cette dernière prédiction.