L’un des favoris du Tour de France contraint à l’abandon

Autres
Crédit photo - Capture d'écran Twitter

Le sport est fantastique et inspirant, mais il peut aussi parfois être cruel. On en a eu la preuve vendredi au Tour de France. Le cycliste français Thibault Pinot a été forcé d’abandonner, au début de la 19e étape, en raison d’une douleur à la cuisse gauche. Jeudi, sa formation avait annoncé qu’il souffrait d’une lésion musculaire. Vendredi, la douleur était trop grande et il n’a pas pu compléter l’étape.

Le leader de l’équipe Groupama-FDJ était en pleurs, avec son coéquipier William Bonnet, lorsqu’il a mis fin à son étape, après seulement une trentaine de kilomètres.

 

L’un des grands favoris

Thibault Pinot était pourtant considéré comme l’un des favoris pour remporter le Tour de France 2019. Il était au 5e rang du classement général avant l’étape de vendredi. Pinot accusait un retard de 1m50 sur son compatriote Julian Alaphilippe, détenteur du maillot jaune.

Pourtant, c’est Thibault Pinot qui est devenu, pas plus tard que dimanche dernier, le favori des principaux sites de paris sportifs pour terminer la compétition au sommet. Sa cote était même souvent deux fois meilleure que Julian Alaphilippe ou d’autres membres du top 5.

 

Un autre triste épisode pour Pinot

Ce qui est d’autant plus cruel, c’est que l’abandon de Thibault Pinot survient en fin de compétition. En effet, le Tour de France se termine ce dimanche.

Pinot n’en est toutefois pas à son premier malheur sportif. Lors du Tour d’Italie en 2018, il avait dû abandonner à l’avant-dernière étape en raison d’une déshydratation. Il était pourtant en bonne position pour grimper sur le podium. Le cycliste français a également été contraint à l’abandon lors de ses deux précédentes participations au TDF, en 2017 (fièvre) et en 2016 (bronchite). Thibault Pinot avait terminé au troisième rang du classement général du Tour de France en 2014.