Les JO de Tokyo en péril

Autres

Plus les semaines avances, plus les effets du Covid-19 se font ressentir partout sur la planète.

Le virus a déjà fait plus de 3000 morts à l’échelle mondiale.

Le monde sportif n’est pas immunisé à cette situation. Plusieurs événements, matchs et compétitions commencent à être reportés ou annulés un peu partout sur le globe.

Il y a notamment eu le Grand Prix de Chine qui a écopé. Lundi, les Mondiaux de patinage de vitesse courte piste ont carrément été annulés à moins de deux semaines de préavis.

Même les joueurs de la LNH ont subi les contrecoups de cette épidémie.

Tokyo pourrait perdre les Jeux olympiques

Le 24 juillet prochain doit marquer l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. Pourtant, à moins de cinq mois des JO, la tenue de l’événement sportif commence à être remis en question.

Plusieurs compétitions devant avoir lieu au Japon ont été annulés et reportés au cours des dernières semaines.

Cette semaine, le gouvernement japonais a également annoncé que la majorité de ses écoles publiques seraient fermées pour un mois.

Dans ces circonstances, les prochains Jeux d’été auront-ils bel et bien lieu?

La question se pose et la réponse est loin d’être certaine.

Les organisateurs assurent faire tout en leur pouvoir pour assurer la tenue des JO sans compromettre la sécurité et la santé des athlètes, des entraîneurs et du public.

Une décision d’ici la fin mai

Le gouvernement du Japon jongle avec l’idée de reporter les Jeux de Tokyo. Une décision devrait être prise d’ici la fin du mois de mai.

Il faut toutefois prendre en considération qu’en vertu du contrat signé avec le CIO, le Japon peut perdre les Jeux s’il n’arrive pas à organiser l’événement avant la fin de 2020.

La ministre japonaise des Jeux Olympiques Seiko Hashimoto a déclaré devant le parlement mardi que son objectif est de convaincre le CIO de lui laisser l’organisation de l’événement.