Les 40 ans de Rocky II

Crédit photo - United Artists

Trois ans après l’immense succès populaire et critique de Rocky, Sylvester Stallone est revenu à la charge avec le deuxième opus de l’Étalon Italien.

Rocky II n’a certes pas eu la même réception que son prédécesseur. Pourtant, il demeure celui qui se rapproche le plus du premier par son style et par l’essence même du scénario.

 

ROCKY II
Sorti en 1979
Produit par United Artists
Réalisé par Sylvester Stallone
Mettant en vedette : Sylvester Stallone, Talia Shire et Carl Weathers
Budget : 7 millions
Recettes : 200 millions
Synopsis :  Après avoir tenu tête au champion du monde, le boxeur Rocky Balboa obtient un combat revanche

Une suite directe

Rocky II a jeté les bases d’un principe intéressante de cette série. Le scénario du deuxième film commence exactement à la fin du premier opus. On voit donc Rocky et Apollo transportés à l’hôpital. Immédiatement, le champion offre un combat revanche à Rocky, mais celui-ci décline.

Sauf que la performance de Rocky pousse plusieurs amateurs de boxe à envoyer des lettres de haine à Apollo. Ils accusent le champion du monde d’avoir truquer le combat et croient que c’est Rocky qui a remporté le duel.

Il mène alors une campagne publicitaire afin de pousser le protagoniste à accepter un second affrontement.

 

Retour à la case départ

Pendant ce temps-là, Rocky a toutes les misères du monde à se trouver un emploi respectable. Après avoir goûté aux feux de la rampe et avoir été adulé des fans, Rocky est de retour dans la situation précaire où il se trouvait lors du premier film.

L’histoire est légèrement différente, mais le parcours reste similaire. Rocky se met à l’entraînement dans des conditions peu favorables et utilise des techniques plutôt originales, dont la fameuse scène où il doit tenter d’attraper une poule.

 

Rocky VS Adrien

Durant une bonne partie du film, Rocky est en froid avec son épouse Adrien. Celle-ci s’oppose farouchement à ce que son mari remonte dans le ring. Après un accouchement difficile, elle finit par donner le feu vert à Rocky.

 

De retour dans les rues de Philadelphie

Ce nouveau départ permet à Rocky de remettre les bouchées doubles à l’entraînement et de bien se préparer à son deuxième duel face à Apollo. Grâce à ce revirement de situation, on a droit à une redite de la scène d’entraînement dans les rues de Philadelphie.

La scène est tournée avec plus d’envergure, de figurants et de moyens que dans le premier Rocky. Elle se termine néanmoins de la même façon alors que le boxeur gravit les escaliers du Musée des Beaux-Arts de Philadelphie.

Même si ce n’est pas original de répéter la scène du premier film, ça demeure l’un des bons moments de Rocky II.