Les 20 ans du film «The Hurricane»

Autres
Crédit photo - Universal Pictures

La réalité est parfois tellement incroyable qu’elle donne lieu à une histoire plus intéressante que n’importe quelle fiction. Le film biographique «The Hurricane» retrace le parcours du boxeur Rubin Carter. En 1966, alors qu’il est perçu par plusieurs comme le futur champion du monde, l’athlète afro-américain est accusé à tort de triple meurtre.

Le racisme et l’injustice dont il est victime lui feront passer presque 20 ans. Après avoir lu sa biographie, un jeune noir adopté par une famille de Toronto décide de faire en sorte de libérer Rubin Carter.

Cette histoire réelle a donné lieu à un film qui a certes tourné un peu les coins ronds au niveau de certains faits, mais qui en demeure pas moins une fable extraordinaire sur la haine, la persévérance et la justice.

THE HURRICANE
Sorti en 1999
Produit par Universal Pictures
Réalisé par Norman Jewison
Mettant en vedette : Denzel Washington
Budget : 50 millions
Recettes : 74 millions
Synopsis : Le boxeur Rubin Carter passe près 20 années en prison pour un triple meurtre qu’il n’a pas commis

Denzel Washington, brillant!

Sans surprise, le film reposer sur l’interprétation du personnage principal, Rubin Carter. Denzel Washington relève le défi avec brio. Il apporte colère, puis résiliation, sagesse et amour au protagoniste.

Sa performance lui a d’ailleurs valu plusieurs prix, dont un Golden Globe, ainsi qu’une nomination aux Oscars.

La participation d’une famille canadienne

*** Spoiler Alert***

L’histoire de Rubin Carter se déroule aux États-Unis, mais pourtant, c’est une famille canadienne qui est à la source de la révision du procès de l’ex-boxeur.

Lesra Martin, un jeune afro-américain né dans un milieu défavorisé a été adopté par une riche famille de Toronto. Après avoir lu l’autobiographie de Carter, le jeune homme souhaite le faire libérer. La première rencontre entre les deux personnages est l’un des moments marquants du film.

Lesra Martin convainc ensuite sa famille d’adoption de concentrer ses efforts à faire libérer Rubin Carter. Ils obtiendront finalement gain de cause, en novembre 1985. «The Hurricane» était alors âgé de 48 ans.

La persévérance des deux protagonistes créée un duo extraordinaire à l’écran et contribue à faire de film une œuvre émouvante et inspirante.