Le pire coup jamais vu dans l’histoire du curling

Autres
Crédit photo - World Curling Federation

Même si ce n’est pas le sport le plus dynamique, le curling gagne en popularité grâce aux Jeux olympiques. Plusieurs spectateurs décident d’essayer ce sport après avoir vu les prouesses des meilleurs curleurs au monde. Entre le ski acrobatique et le curling, le deuxième semble beaucoup plus facile que le premier. Pourtant, il n’en est rien. Le curling est un sport très difficile, qui demande un niveau élevé de concentration, de précision, d’équilibre, de force et de contrôle. C’est pour cette raison que les amateurs qui tentent leur chance pour la première fois ont souvent l’air fou. C’est aussi parce que c’est très dur qu’il est rare que ceux-ci font plus qu’une ou deux séances de curling.

Un sport bien plus difficile qu’il ne le laisse croire!

C’est tellement difficile comme sport que même les meilleurs au monde, ceux en compétition à PyeongChang, manquent parfois leur coup. Le Japonais Yusuke Morozumi a complètement raté un coup lors du match contre le Danemark. Au septième bout, le Japon menait 5-2 et était en excellente posture, malgré que les Danois détenaient le marteau. Le Japon avait deux pierres rouges en plein cœur de la maison et relativement protégées par deux pierres jaunes ennemies. Lorsque Morozumi a lancé son avant-dernière pierre de la manche, le Japonais a réalisé l’impensable: il a sorti ses deux autres pierres, laissant intactes celles de ses adversaires. C’est le genre de coup que les Danois auraient certainement tenté le tour suivant, mais il l’a fait pour eux!

Les Japonais s’en sont tout de même extrêmement bien tirés, puisqu’à la fin du bout, aucune équipe n’a fait de point. Le Japon a finalement remporté ce match 6-4, mais a terminé en huitième place et n’ont donc pas pu se qualifier pour la ronde des médailles. Le Danemark, pour sa part, a conclu le tournoi au 10e et dernier rang.