Le film «The Longest Yard» célèbre ses 45 ans

Crédit photo - Paramount Pictures

La différence entre une bonne comédie et une excellente comédie? Ce n’est pas le nombre de rires, mais bien l’éventail d’émotions que réussit à nous faire vivre le film. C’est également la qualité des textes et des acteurs.

C’est sans doute pour ces raisons, et bien plus encore, que la version originale de «The Longest Yard» figure encore aujourd’hui parmi les meilleurs films sportifs, mais surtout parmi les plus mémorables comédies sportives.

Les nombreuses qualités de ce long-métrage lui ont valu plus d’un remake, dont le plus célèbre (de loin) est la version de 2005 avec Adam Sandlers dans le rôle principal. Ce dernier en aura fait rire plusieurs, mais n’a clairement pas atteint le niveau d’intelligence de l’original.

The Longest Yard
Sorti en 1974
Produit par Paramount Pictures
Réalisé par Robert Aldrich
Mettant en vedette : Burt Reynolds
Budget : 2,9 millions
Recettes : 43 millions
Synopsis : Une équipe de prisonniers dispute un match de football contre les gardiens de la prison

Un scénario simple, mais efficace

Une comédie avec une prémisse claire a souvent plus de chances d’être réussie et donc convaincre le public d’aller le voir. C’est totalement le cas de «The Longest Yard». L’essentiel du film se résume en une courte phrase.Des prisonniers menés par un ex-joueur de football professionnel affrontent leurs gardiens.

L’intrigue est zéro complexe, mais le film réussit tout de même à apporter des nuances aux personnages et au scénario. Burt Reynolds apporte profondeur, humour et charisme au personnage principal et tire donc le film vers le haut.

Les personnages gravitant autour de lui sont aussi très intéressants et nous permettent un voyage divertissant sur la frontière entre le réalisme et l’exagération.

Un bon match de football

Le fameux match de football entre gardiens et prisonniers est sans contredit le meilleur moment du film. On y voit toute l’intensité, la haine entre les deux équipes. C’est aussi durant ce match que le protagoniste tente de racheter ses erreurs. Il réussit à gagner le respect de ses coéquipiers et même de ses adversaires.

La partie nous apporte plusieurs bons jeux de football, mais aussi bien sûr, quelques coups vicieux, voire absurdes. Le film se prend au sérieux, sans jamais oublier de nous faire rire.