Le 91,9 conserve sa vocation sportive

Autres

La station du 91,9 Sports avait une épée de Damoclès au-dessus de sa tête depuis plusieurs mois.

Celle-ci a disparu mardi.

Mercredi matin, sur les ondes de la radio sportive montréalaise, le vice-président des finances et des opérations de RNC Média, Robert Ranger, a expliqué ce qui s’est produit.

 

Transaction avortée

L’automne dernier, Leclerc Communication avait soumis une offre d’achat à RNC Média afin d’acheter le 91,9 Sports ainsi que CHOI 98,1 Radio X, à Québec. Les dirigeants de Leclerc de Communication avaient révélé qu’ils souhaitaient faire du 91,9 une station musicale.

L’acquisition des deux stations devait toutefois être approuvée par le CRTC. L’institution a rendu sa décision mardi et a accepté la transaction. Il y avait toutefois une condition : Leclerc Communication devait se départir d’une de ses deux stations à Québec.

En effet, la compagnie possède déjà le WKND 91,9 et le BLVD 102,1. Or, avec l’acquisition de CHOI, Leclerc Communication aurait été propriétaire de trois stations dans la même marché, ce qui n’est pas autorisé par le CRTC.

Devant cette condition imposée par le CRTC, Leclerc Communication a simplement refusé de céder. La compagnie a indiqué que la transaction ne se concrétiserait pas

Leclerc Communication a indiqué que la transaction ne se concrétiserait pas. L’entreprise a jusqu’au 30 mai pour officiellement rendre sa décision.

 

La station sauvée… pour le moment

Robert Ranger a indiqué qu’il s’attendait à ce que l’offre d’achat soit tout simplement retirée. Il a affirmé qu’il n’y avait pas de pancarte «À Vendre» pour le 91,9 Sports et que la station continuera d’opérer comme elle le fait actuellement.

Le gestionnaire se dit heureux du travail de l’équipe du 91,9 Sport et de la popularité de la station auprès des amateurs de sports.

Toutefois, RNC Média ne ferme pas complètement la porte à une éventuelle vente. La compagnie affirme que si d’autres offres d’achat se présentent, elle les étudiera sérieusement.

Entre temps, l’entreprise promet de continuer d’investir dans la station et d’offrir une couverture sportive aux auditeurs de la région métropolitaine.