Laurence Vincent Lapointe est blanchie

Autres

Soupir de soulagement pour Laurence Vincent Lapointe. La canoéiste québécoise a vu l’accusation de dopage qui pesait contre elle être levé.

L’athlète québécoise est donc blanchie et pourrait donc se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo, qui auront lieu dans quelques mois.

La canoéiste était suspendue depuis l’été dernier lorsqu’elle a échoué un contrôle antidopage à la fin du mois de juillet.

Du ligandrol avait été détecté dans son sang.

Laurence Vincent Lapointe s’exposait à une suspension de quatre ans, mais a plaidé que son échantillon de sang avait été contaminé par son ex-conjoint.

En vertu du Code mondial antidopage, un sportif peut être blanchi s’il est prouvé qu’il a été victime d’une tentative de sabotage.