La Russie exclue des deux prochaines éditions des Jeux olympiques

Autres
Crédit photo - ABC

L’agence mondiale antidopage a décidé de sévir contre la Russie. Le pays a été carrément exclu des Jeux olympiques pour une durée de quatre ans.

Ça veut donc dire qu’aucun athlète ne pourra compétitionner sous la bannière russe aux Jeux de Tokoyo l’été prochain, ni ceux de Beijing en 2022.

Tout comme à Pyeongchang, les sportifs russes pourront toutefois participer aux deux prochaines éditions des Jeux sous un drapeau neutre.

Ils devront néanmoins montrer patte blanche et prouver qu’ils n’ont pas participé au programme de dopage révélé par le rapport McLaren.

 

Décision unanime

Cette sanction vise à punir la falsification de données de contrôles que la Russie a fournies à l’AMA.

Le comité exécutif réuni à Lausanne a indiqué que ses 12 membres avaient voté à l’unanimité en faveur de cette décision.

La Russie a 21 jours pour contester cette sanction devant le Tribunal arbitral du sport.

En plus d’être exclue des J.O., la nation russe ne pourra accueillir de championnats du monde pendant quatre ans.