La Russie conteste son exclusion des deux prochains Jeux olympiques

Autres
Crédit photo - ABC

La Russie entend contester les sanctions imposées par l’Agence mondiale antidopage.

Plus tôt ce mois-ci, la délégation russe a été exclue des Jeux olympiques pour une durée de quatre ans. C’est donc dire qu’aucun athlète russe ne pourra prendre part aux Jeux de Tokyo en 2020 et ceux de Beijing en 2022.

Le conseil de surveillance de l’agence antidopage russe a émis une recommandation afin de tenter de renverser les mesures prises contre le pays. Cette recommandation doit être présentée devant l’assemblée générale de l’agence russe d’ici la fin de décembre. Elle devrait ensuite être transmise à l’Agence mondiale antidopage.

 

La Russie confiante de sa cause

Le président du conseil de surveillance de l’agence russe Alexandre Ivlev estime que l’argumentaire de la Russie est solide. Il refuse toutefois de chiffrer les probabilités de son pays de faire valoir son point auprès du Tribunal arbitral du sport.

Le président russe Vladimir Poutine a quant à lui déclaré que l’Agence mondiale antidopage n’avait aucun reproche concret à l’endroit du Comité olympique russe. Il juge que les athlètes devraient avoir le droit de participer aux Jeux olympiques en portant les couleurs de leur pays.

Poutine qualifie les sanction contre la Russie d’injustes, illégales et dépourvues de bon sens.