Cobra Kai: la saison 3

Autres
Crédit photo - Netflix

Avis aux amateurs du film Karaté Kid: la saison 3 de Cobra Kai est disponible sur Netflix depuis le 1er janvier.

Les deux premières saisons avaient initialement été diffusée sur Youtube Red en 2018 et 2019. En juin dernier, Netflix a obtenu les droits de la série, permettant à un plus vaste auditoire de regarder les saisons 1 et 2. Devant l’engouement du public, l’émission a été renouvelée pour deux autres saisons.

Je ferai ici un résumé des deux premières saisons. Si vous ne les avez pas visionnées jusqu’à la fin, je vous avertis que cet article contient quelques spoilers des saisons 1 et 2. En revanche, je ne divulgue rien de la saison 3, outre ce qu’on peut déjà voir dans la bande-annonce.

Cobra Kai?

Le nom de Cobra Kai est tiré du film culte Karate Kid. Il s’agit du nom du dojo dans lequel s’entraînent de jeunes brutes qui terrorisent Daniel LaRusso dans le premier film. Ce dernier se fera ensuite enseigner une autre forme de karaté par le désormais célèbre M. Miyagi, qui l’aidera donc à faire face à ses bourreaux et éventuellement gagner leur respect.

La première saison de Cobra Kai nous projette plus de 30 ans après ces événements. On retrouve Johnny Lawrence (le principal rival de Daniel LaRusso). Ce dernier a très mal vieilli. Incapable de décrocher du passé, il passe sont temps à boire et perd son travail d’homme à tout faire. Le personnage est interprété par William Zabka, le même acteur que dans le film de 1984.

Ralph Macchio est aussi de retour dans le rôle de Daniel LaRusso. Les choses ont beaucoup mieux tourné pour ce personnage. Il est propriétaire d’un concessionnaire automobile prospère, avec sa formidable épouse Amanda. Ensemble, ils ont deux enfants, Samantha et Anthony.

La première saison nous ramène rapidement dans la rivalité entre Johnny et Daniel, bien que ceux-ci soient désormais des adultes dans la quarantaine.

Johnny Lawrence décide de repartir le dojo de Cobra Kai, en tant que sensei (professeur). Il prend sous son aile un jeune adolescent prénommé Miguel, qui se fait intimider à l’école. Grâce aux entraînements très peu orthodoxes de son sensei, l’adolescent gagnera en confiance, en technique d’auto-défense et en force physique.

Éventuellement, la rivalité Lawrence-LaRusso viendra s’imposer au cœur de l’intrigue. Daniel décide de partir son propre dojo (Miyagi-Do), en se basant sur les enseignements du maintenant défunt M. Miyagi.

L’animosité entre les deux protagonistes finit rapidement par infecter leurs élèves respectifs, ce qui déclenche une « guerre » entre les deux dojos.

Cette rivalité malsaine culmine à la fin de la saison 2 par une épique bataille dans les corridors de l’école secondaire où étudient les jeunes. Cette bagarre se termine de manière dramatique, alors que Miguel effectue une chute de plusieurs mètres et que son dos heure une rampe. Il est alors envoyé à l’hôpital, inconscient. Johnny Lawrence se fait voler Cobra Kai par son ancien sensei, le crapuleux John Kreese. Et Daniel ferme Miyagi-Do, à la demande de sa femme.

Saison 3

La troisième saison reprend exactement là où la seconde nous a laissés. Les remords rongent plusieurs personnages, surtout dans les premiers épisodes. Plusieurs jeunes et adultes se sentent responsables des incidents de la fin de la saison 2.

Les cicatrices sont parfois visibles, parfois invisibles, mais elles ont marqué de nombreux personnages.

Cette troisième saison est probablement la plus psychologique de la série jusqu’ici. Ça ne nous empêche toutefois pas d’avoir droit à plusieurs excellentes scènes de karaté. En effet, on assiste à plusieurs combats et la majorité d’entre eux ne se passent pas sur un tatami!

Les chorégraphies sont généralement très bien exécutées et le montage est l’une des forces de cette série, tout comme la trame sonore.

Pour bien apprécier le côté épique de plusieurs affrontements, il faut bien entendu avoir écouté les deux premières saison. Ce qui est également important, c’est d’avoir bien en mémoire les intrigues et personnages des deux premiers films. Et même le troisième, tant qu’à y être.

La troisième saison nous présente aussi l’histoire personnelle de John Kreese, le méchant de la série. On nous ramène donc dans les années 60 et ces scènes «flashback» nous aident à comprendre le personnage du méchant sensei.

La relation paternelle de Johnny Lawrence envers Miguel est également au cœur de cette troisième saison. On a droit à plusieurs belles scènes entre les deux personnages.

La rivalité entre Daniel et Johnny est toujours présente. La réconciliation et la dispute s’affrontent à plusieurs occasions au cours des 10 épisodes de la saison 3.

On nous sert aussi plusieurs caméos d’acteurs des deux premiers films. Ces derniers feront progresser de façon significative l’intrigue de la saison. Réécouter ces deux films est donc essentiel pour tout comprendre.

L’ambiance rétro des années 80 qui faisait le charme de la saison 1 continue de s’estomper légèrement. On a un peu moins de références culturelles à cette époque, notamment au niveau de la trame sonore.

Au final, je dirais que la saison 3 est à la hauteur des deux premières. La subtilité n’est pas toujours au rendez-vous, mais la série est plus nuancée qu’elle n’y paraît. Les personnages principaux sont, pour la plupart, très bien développés. C’est d’ailleurs ce qui rend cette série si intéressante.

La finale est particulièrement emballante, surtout si vous êtes un fan des premiers films. Le tournage de la quatrième saison doit débuter ce mois-ci… On a déjà hâte de l’écouter!