Match Flyers-Red Wings à London Ontario. Fusillade. Alors qu’il s’avance vers le gardien, Wayne Simmonds se fait lancer une banane. Assez ordinaire, sauf si vous pensez que c’était pour lui rendre hommage ou juste une blague pour le distraire afin d’aider les Wings à gagner.

Voici les propos du principal intéressé après la rencontre:

Je l’ai vu du coin de l’oeil. C’était une pelure de banane. Espérons que ce n’était pas dirigé vers moi à cause que je suis noir. Parce que si c’était le cas, ça venait de quelqu’un de vraiment ignorant. Quand vous êtes un homme noir à jouer dans un sport à prédominance d’homme blancs, blanche, vous devez vous attendre à des choses comme ça. Je suis plus vieux et plus mature aujourd’hui, de sorte que je laisse simplement ces choses passer par-dessus moi. J’essaie de ne pas penser à des trucs comme ça.

De plus, un joueur des Flyers, qui a demandé de garder l’anonymat a mentionné que s’il avait vu le malfaiteur, il serait allé dans les estrades pour lui botter le derrière.

On n’a pas été capable d’identifier l’individu qui a fait cela, malgré que la fusillade a été filmée.

Petit instant chers Québécois, avant de dire que les Ontariens sont des épais-racistes, n’oubliez pas qu’un fan du Canadien, au Centre Bell, a déjà fait ce coup à l’endroit de Kevin Weekes.

Je me pose tout de même la question. Si quelqu’un lance une grenouille à David Desharnais lors du match Canadiens-Bruins à Halifax; est-ce que la planète hockey va supporter notre petit gars autant que Simmonds?

*

Photo: Flickr