Plusieurs joueurs des Canadiens de Montréal tentent de rendre illégal le possible lock-out qui pourrait être déclenché d’ici samedi soir. 16 troupiers de Michel Therrien sont dans le processus avec la Commission des relations du travail pour ne pas être inclus dans l’arrêt de travail des joueurs de la LNH. Les lois du travail au Québec pourraient aider la cause du CH.

Cependant, rien n’est fait. La requête a été regardée à la loupe depuis 10h30 pour savoir si les Canadiens gagneront leur cause.

Si je vous dis que les propriétaires des Canadiens de Montréal, des Maple Leafs de Toronto et des Sénateurs d’Ottawa n’ont pas voté en faveur d’un lock-out, certains vont me croire et d’autres non. Je ne vous mentirai pas, ce n’est pas une info privilégiée que j’ai reçue de quelqu’un de bien placé dans la LNH. À vrai dire, j’ai vu cette rumeur circuler sur Twitter ce matin. Et vous savez quoi? Celle-ci provient de «Incarcerated Bob» sur le site de microblogage. Je suis conscient qu’il n’est pas plus crédible que ma tante qui me dit : «Les Maple Leafs vont gagner la coupe Stanley en 2013.»

Par contre, il est intéressant de se poser la question suivante : est-ce qu’il est possible que les propriétaires de ces trois équipes aient vraiment voté contre un lock-out? La réponse : oui, le scénario est possible, surtout du côté du Tricolore. Le Club de hockey Canadien veut assurément jouer au hockey cette saison. Avec le Centre Bell rempli à pleine capacité à chacun des matchs à Montréal, l’organisation ne peut demander mieux de ce côté.

Bref, verrons-nous des matchs entre trois équipes – ou peut-être même plus – dans quelques semianes? En tout cas, moi, je garde cette possibilité en tête. À noter que l’Alberta essaie aussi de ne pas tomber en lock-out avec leur club de hockey de la LNH. Certes, j’ai hâte que le dossier du lock-out de la Ligue nationale de hockey et tout ce qui s’y rattache en vienne à des développements intéressants!

En lien avec l’imminent lock-out dans la LNH, un scénario attrayant commence à se créer avec les Flames de Calgary, les Oilers d’Edmonton et les Canadiens de Montréal, soit un championnat tout canadien impliquant ces trois équipes.

 «Nous pourrions avoir droit à une finale de la Coupe Stanley toute canadienne!», a déclaré l’avocate de l’AJLNH, avec un brin d’ironie.