Suivez 25stanley sur Facebook!

Le Journal de Montréal publie un texte vachement sexiste sur les femmes et le hockey

fille hockey - montreal - credit: ig

À cause de la nature de mon blogue, certaines personnes me traitent de sexiste à cause que je publie des titres tels que La sœur de Genie Bouchard est hot hot hot. C’est correct de me juger pour ça; je m’assume dans ce soi-disant macho-isme. De ma perspective, je ne vois pas le mal à exposer un fait. Qu’est-ce que je peux dire de plus si c’est vrai que la fille a un sourire d’un million dollars ou qu’elle possède un corps coupé au couteau? D’autant plus que je ne l’ai jamais rencontré en personne et que la seule chose que je connais d’elle est ses centaines de selfies en bikini exposés à tous sur Instagram.

Ce que je considère comme du vrai sexisme est un texte paru dans le Journal de Montréal. Vous savez ce genre de média qui va se scandaliser quand une actrice porno décide de baiser 20 hommes le temps d’une soirée, mais en revanche va glorifier un Leonardo Dicaprio qui quitte une boite de nuit avec les 20 plus belles filles du VIP. Bref, un dude qui se pense drôle (et qui doit sûrement être incapable de scorer une date sur Tinder) a publié Le guide pratique pour convertir sa blonde au hockey. Il s’agit d’un guide d’une bassesse intellectuelle digne de l’époque où les femmes n’avaient pas le droit de voter.

Je n’ai juste pas le choix d’intervenir. Le texte est bourré de préjugés comme quoi l’argent impressionne les filles, qu’elles écoutent des téléséries quétaines et qu’elles s’intéressent seulement au potinage et non aux vrais enjeux. C’est pitoyable.

Voici quelques passages qui dépeignent les femmes comme étant des plotes à cash :

« Offrez-lui un chandail de son joueur préféré. Gardez en tête les critères sur ce quoi elle se base pour définir son joueur préféré : salaire, beauté, âge, salaire. »

Bro! Tu es le chum le plus chien au monde. Si je comprends bien tes doubles critères de salaire, tu as acheté le jersey de Scott Gomez à ta blonde! Pauvre elle. Allons-y avec un autre passage qui ne vaut pas cher la tonne.

« Le tout inclus. À vos frais, la formule prévoit un souper dans une Cage aux Sports, deux très bons billets pour la rencontre, ainsi qu’un accès bar ouvert au Centre Bell. Vous devriez vous en sortir pour moins de 4 000 $. »

Erreur! Ce n’est pas la qualité des billets qui comptent, c’est l’importance du match. Les femmes sont émotives. Amène ta blonde à un match Canadiens-Panthers qui se termine 2-0 Floride, elle va avoir trouvé ça plate à mourir même si tu étais assis première rangée. Invite là dans les Bleus lors d’un match des séries ou lors d’une cérémonie dédiée à une légende des Canadiens; c’est de cette façon qu’elle va vivre la passion du hockey. Elle va s’en souvenir.

De plus, si tu passes ta soirée à saouler ta blonde, le lendemain matin elle va être hangover pour mourir et avoir tout oublié. On poursuit avec un passage qui laisse sous-entendre que les filles s’intéressent à des sujets seulement si c’est pour potiner.

« À coups de potins et d’histoires croustillantes, c’est avec un sac de chips à la main qu’elle voudra en savoir davantage. »

Les filles s’intéressent aux potins des vedettes qu’elles connaissent. Si ta blonde n’a aucune idée de qui est PK Subban, elle va s’en câlisser qu’il passe ses samedis soirs au Flyjin. Si tu veux que ta blonde s’intéresse aux joueurs, tu dois lui faire remarquer les différentes habiletés des meilleurs joueurs. Explique-lui que PK Subban a un coup de patin unique. Dis-lui de regarder attentivement le #76 à la pointe quand il se prépare à slapper. Les filles aiment le gossip, mais elles aiment encore plus les histoires chaleureuses. Puisque tu dois absolument lui faire un briefing sur Carey Price, raconte-lui qu’il habitait dans le fin fond de bois au BC quand il était jeune. Il avait un talent unique. Son père croyait tellement en lui qu’il a acheté un avion pour l’amener à ses pratiques et ses matchs. Et après ça, montre-lui le clip de Carey Price et son père aux Jeux olympiques.

J’enchaîne avec des passages qui m’ont fait réaliser que je n’écouterais jamais une game de hockey chez nous avec l’homme qui a pondu ce guide.

« Donnez-lui des compliments à la tonne ainsi qu’un bon massage pour maximiser vos chances de réussite. »

Dude, ta yeule! On écoute la game. Si tu parles tout le temps et que tu la tripotes comment veux-tu qu’elle se concentre à faire la différence entre Subban et Emelin? Quand tu écoutes un match avec une fille qui n’y connait pas beaucoup, la seule chose dont tu as besoin c’est de la patience. Si ta blonde décide de faire un effort pour s’intéresser au hockey, elle va te poser une tonne de questions. Révise bien le livre des règlements pour t’assurer de lui expliquer aisément le concept de la pénalité quand la rondelle sort du jeu en zone défensive.

Je termine avec ceci. Le gars n’a vraiment pas compris le concept du house party.

« Si vous invitez des chums de gars à la maison lors d’un soir de match, assurez-vous que la copine ne se retrouve pas seule. C’est là qu’arrive la chum de fille. Limitez-vous à une seule amie, car si elles se ramassent en troupeau, il sera difficile de les contrôler. »

Bro! Dis-moi pas que tu préfères les partys de saucisses pour ensuite te sauver aux danseuses après le match? Ça parait que tu as rarement invité des gens chez toi pour écouter une partie. Le plus de filles qui aiment le hockey qu’il y a chez toi, le plus de chances que ta blonde va vouloir embarquer. Elle va vouloir faire partie du groupe. Et en passant, si la game est plate, tu veux plein des filles chez toi pour que ça dérape.

Pour conclure, je vais me permettre de donner mon  « top conseil » pour piquer l’intérêt de votre blonde pour le hockey. Vous devez uniquement faire ce que tous les papas et mamans de joueurs de la NHL ont fait avec leurs fils.

Allez patiner à la patinoire extérieure du coin par une belle journée/soirée d’hiver. Faites-lui découvrir les plaisirs de glisser sur la glace. Montrez-lui que vous avez du talent comme PK Subban. Faites la sentir fière d’elle quand elle va être capable de patiner sans vous tenir par les mains. Expliquez-lui comment tenir un bâton et tirer au but. Elle va comprendre la satisfaction d’être capable de lever la puck et de la mettre dans le fond du but.

Tous les joueurs de la NHL sont tombés en amour avec le hockey en patinant dehors avec ceux qu’ils aiment. C’est la meilleure technique pour convertir votre blonde au hockey.


NBC oublie les 40 buts que Nick Spaling a marqués avec les Preds

MediaFail est notre chronique blooper journalistique. À ne pas prendre au sérieux. Il faut plutôt en rire. Message aux puck-junkies, si vous en trouvez, envoyez cela par ici : jt@25stanley.com, sur Facebook ou @25stanley.

Spaling

Mercredi soir, Nick Spaling a ouvert la marque dans le match entre les Penguins de Pittsburgh (qui portaient leur magnifique uniforme rétro pour l’occasion) et les Flyers de Philadelphie. Peu après son but, NBC a indiqué qu’il s’agissait du premier but en carrière pour Spaling.

Toutefois, il s’agissait plutôt du 41e but de la carrière de Spaling qui en avait marqué 40 en 297 rencontres avec les Prédateurs de Nashville. La personne qui a écrit sur le graphique aurait donc dû inscrire qu’il s’agissait du premier but de Spaling avec sa nouvelle formation.

Normalement, presque personne n’aurait remarqué ça, mais comme le match était diffusé par NBCSN, qui est un réseau national, certains partisans de Nashville ont vu que le réseau les avait oublié. Pourtant, ils auraient dû s’en rendre compte lors du dévoilement de l’horaire de NBCSN en début de saison où ils ont appris qu’ils n’auront qu’un match diffusé à la grandeur du pays cette année.

Via On The Forecheck


Photo Du Jour // Ray Rice devrait être populaire à l’Halloween

Un déguisement qui risque d’être populaire à l’Halloween. Surtout aux USA.

Screen shot 2014-10-20 at 3.22.46 PM

*

JS Giguère sur le panel de Sportsnet. Je suis certain que Patrick Roy aimerait mieux l’avoir avec un gilet de l’Avalanche en ce moment.

Screen shot 2014-10-20 at 6.09.47 PM

*

La soeur d’Eugenie Bouchard, Béatrice, s’éclate à Kingston à l’Université Queen’s.

Screen shot 2014-10-20 at 6.15.30 PM
Screen shot 2014-10-20 at 6.15.39 PM

*

Les Capitals font un photoshoot avec des bébés chiens.

ovi-dog

*

WTF? Check la longueur du pied de Tom Wilson…

tom-wilson

*

Tous les médias ont un kick sur Manny Malhotra aujourd’hui. 1er de la ligue pour les mises en jeu.

Screen shot 2014-10-20 at 6.26.37 PM

*

Mugshot de Slava Voynoz des Kings après avoir agressé sa copine.

B0bE2OAIQAAfNh2

*

Quelle est ta couverture favorite du Elle Quebec de Maripier Morin?

Screen shot 2014-10-20 at 6.36.01 PM

Erik Cole est retranché du premier match des Stars parce qu’il est arrivé en retard à une pratique

erick-cole

Quand il jouait à Montréal, Erik Cole utilisait le métro pour se rendre aux matchs. On dirait bien que les systèmes de transport en commun sont moins efficaces à Dallas. L’ailier de 35 ans est arrivé en retard à la pratique des Stars lundi dernier et ça lui coûtera sa place dans l’alignement pour le premier match des Stars.

C’est un mauvais début pour une saison qui sera capitale pour l’ancien du Canadien. Il en est présentement à la dernière année de son entente de 4 ans et une bonne saison pourrait lui permettre de rester dans la LNH pour quelques années supplémentaires.

En plus, les Stars ont placé Cole dans une situation idéale. Il était supposé commencer l’année sur le trio de Jason Spezza et Ales Hemsky qui ont prouvé leur chimie à Ottawa l’an passé. Cette place devrait lui permettre d’amasser plus que 29 points, ce qui était son total la saison dernière. Jeudi soir, ce sera Patrick Eaves qui jouera à sa place.

Via Mike Heika


Une murale de Lebron James qui a pris deux ans à faire vandalisé à Miami

lebron-james-Heat-Mural-Defaced-jpg

Lebron James a réparé les pots cassés à Cleveland en acceptant de signer un contrat avec les Cavaliers. Sa décision II cause toutefois des dommages à Miami. Quelques heures après l’annonce de son retour à la maison, un imbécile a vandalisé une murale du Heat Miami qui représente l’équipe championne de 2012. Située près des rues Northeast 29th Street entre Miami Avenue et 1st Avenue, cette oeuvre a pris deux ans à faire à l’artiste Serge Toussaint.

Les fans du Heat de Miami sont les pires douchefans ever. Le Heat serait rien sans Lebron. Pis encore, quand le Heat jouait en série, le stade n’était même pas plein. Les gens partaient avant la fin de la rencontre pour éviter le traffic.

De plus, c’est quoi ça haïr un joueur qui décide de changer d’équipe. À ce que je sache, la majorité des travailleurs ne passent pas toute leur vie au sein de la même entreprise. En plus, Lebron James a ben le droit de décider où il veut élever sa famille.

*Source: Local10


Un espoir de la NBA n’était pas content de l’équipe qui l’a repêché

Lavine

Jeudi soir, la veille du repêchage de la LNH, la NBA tenait son propre encan amateur. Le Canada s’est illustré avec 2 des 8 premiers choix. Andrew Wiggins est également devenu le 2e canadien consécutif à être choisi 1er au total.

Toutefois, l’histoire qui a attiré l’attention sur les réseaux sociaux est la réaction de Zach LaVine, un espoir qui a été repêché par les Timberwolves du Minnesota. Le Minnesota n’est pas la meilleure formation de la ligue alors que leur joueur étoile, qui a été à la même école que LaVine, est présentement sur le marché des transactions parce qu’il ne veut pas resigner avec l’équipe.

LaVine n’était donc pas trop heureux de se faire repêcher par l’équipe et sa réaction l’a montré. Lorsqu’ils ont annoncé le choix, LaVine a fait un facepalm avec la table avant de murmurer « Fuck me » pendant que sa famille le félicitait pour cette sélection qui était supposée être un des meilleurs moments de sa vie.


Brian Gionta se crache dessus pendant l’hymne national

Drôle de blooper de la part du capitaine des Canadiens. Pendant l’hymne national, la caméra s’est braquée sur Brian Gionta. Disons que ce dernier a mal choisi son moment pour cracher.


Ryan Miller n’est pas le gardien favori des DoucheFans des Blues


Plus tôt cette saison, dans le but de faire du chemin en séries, les Blues de St-Louis ont fait l’acquisition de Ryan Miller et Steve Ott. Les Blues ont payé le fort prix en donnant Halak, un bon espoir en William Carrier, un choix de 1ère ronde et un autre de 3e.

Donc, quand l’équipe a été éliminée en 1ère ronde dans un match où Ryan Miller n’a pas bien paru, les fans étaient frustrés. Comme on est à l’ère des médias sociaux, ces fans ont sorti leur frustration sur Twitter.

Miller 0

Miller 2

Miller 3

Miller 4

Miller

Malheureusement pour les Blues, et leurs partisans, il n’est pas impossible que Ryan Miller revienne à St-Louis l’an prochain. En effet, le seul gardien qui a un contrat avec St-Louis l’an prochain est Jake Allen. Il a été nommé le meilleur gardien de la AHL cette année, mais on peut se demander s’il est le gars qui peut amener les Blues à la Coupe, ce qui est l’objectif du club à court terme.

Les autres options sont Brian Elliott et Ryan Miller qui sont agents libres sans restriction à la fin de l’année et qui n’ont pas vraiment été excellents cette saison.

Via Stace_ofbase


Brad Marchand se trompe de jambe en simulant une blessure dans une victoire des Bruins

Marchand

Peu après ce coup de Brendan Smith qui lui a valu une punition mineure, les fans des Bruins se sont demandés si le défenseur des Red Wings allait être suspendu. Puis, ils se sont rendus compte que Brad Marchand les a induit en erreur, lui qui n’était pas blessé comme on le pensait.

On s’est rendu compte que l’attaquant des Bruins s’est pris la jambe qui n’est pas entré en contact avec le joueur des Wings pour montrer qu’il avait mal. Quand même, il est tellement bon plongeur que l’arbitre et les fans des Bruins ont mordu. Inutile de dire que Marchand n’a pas manqué de présence à cause de cette « blessure ».

Cette performance artistique est survenue dans une victoire de 3-0 des Bruins dans le 3e match de la série. Ce sont les jeunes qui ont aidé Boston dans ce match alors que c’est Dougie Hamilton qui a ouvert la marque et c’est Jordan Caron qui a doublé l’avance des siens en première période. Patrice Bergeron a assuré la victoire avec un but dans un filet désert avec moins de 2 minutes à faire au match.

Les Bruins prennent les devants 2-1 dans cette série qui se poursuivra jeudi à 20h. Les Bruins ne sont qu’à deux victoires d’une série épique contre le Canadien en 2e ronde.

Marchand manque un filet désert

Chand

1-0 Bruins, Hamilton (Smith, Bergeron)

1-0 Bruins

2-0 Bruins, Caron (Thornton, Miller)

2-0 Bruins


Problème de hot dog au Stade Olympique pour le match des Expos

Expos

La fin de semaine au Stade Olympique pour le match des Expos a été un succès. Plusieurs partisans se sont pointés au Stade pour un match pré-saison et il n’y a pas de doute que la MLB a pris des notes.

Toutefois, un match au Stade ne serait pas complet sans quelques pépins. Comme il n’y a pas souvent d’événements sportifs là-bas, les concessions n’ont pas voulu acheter trop de bouffe pour ne pas être pris avec par la suite. Malheureusement, ils ont sous-estimé le goût des québécois pour les hot dogs puisque après seulement quelques manches de joués dans le match de samedi, on n’avait déjà plus de hot dog.

Lorsqu’on fera le résumé de cette fin de semaine, ce ne sera pas ça qui va faire en sorte que ce n’était pas un succès, mais il n’y a pas de doute que les partisans présents ont été irrités. Après tout, quoi de mieux qu’une bonne bière, un hot dog et des peanuts pour regarder un match de balle?

Photo Via Mc Gilles