ryan-nugent-hopkins - canada - credit: rnh

Le championnat mondial junior est maintenant vieux de 3 jours. Les matchs joués nous ont donné assez d’informations sur les joueurs présents. Pour la suite du tournoi, nous avons donc préparé un top 25 des meilleurs joueurs présents au tournoi à Ufa en Russie. Nous avons classé les joueurs selon leur force présentement et non leur potentiel. C’est la raison pour laquelle des joueurs comme Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin et Aleksander Barkov ne font pas partie de la liste. Si le potentiel était pris en compte, ils y seraient, mais ce n’est pas le cas.

25. Tomas Hertl, Centre, République Tchèque, choisi 17e au total en 2012 par Sharks

Hertl a fait son nom l’an passé au même tournoi pour les tchèques alors qu’il fut un de leurs meilleurs joueurs. Cette année, si son pays veut causer une surprise, Hertl devra connaitre tout un tournoi. Il a l’opportunité de le faire, jouant sur le 1er trio des siens.

24. JT Miller, Centre, États-Unis, choisi 15e au total en 2011 par Rangers

Miller doit remplir le rôle de centre numéro 1 pour son pays. Il ne mènera pas l’attaque des siens ou ne prendra son équipe sur ses épaules, mais il a le talent pour avoir de l’impact chez les siens.

23. Scott Harrington, Défenseur, Canada, choisi 54e au total en 2011 par Penguins

Le défenseur défensif du Canada sera crucial dans les matchs contre les grosses équipes, car c’est lui qui devra limiter les premières lignes adverses. Son expérience l’aidera certainement lui qui en est à son 2e championnat mondial junior.

22. Dmitrij Jaskin, Ailier gauche, République tchèque, choisi 41e au total en 2011 par Blues

Jaskin est reconnu pour sa vitesse et il l’a amplement démontré depuis quelques à Moncton pour les Wildcats dans la LHJMQ. Il doit continuer sur sa lancée puisqu’il joue sur la 1e ligne d’une équipe qui pourrait causer des surprises cette année.

21. Anton Slepyshev, Ailier, Russie, non repêché

Slepyshev est le seul joueur non repêché de cette liste et ce n’est pas à cause d’un manque de talent. Le jeune russe était dans le top 30 du dernier repêchage si l’on se fiait uniquement au talent, mais des doutes par rapport à une future carrière en Amérique du Nord ont effrayé les équipes de la LNH.

20. David Musil, Défenseur, République tchèque, choisi 31e au total en 2011 par Oilers

Musil aura beaucoup de responsabilités dans cette compétition alors qu’il est pratiquement le seul défenseur des siens qui est capable de suivre les gros canons de ce tournoi. Ce ne serait pas surprenant de le voir enregistrer plus de 30 minutes dans les rencontres importantes.

19. John Gibson, Gardien, États-Unis, choisi 39e au total en 2011 par Ducks

Les américains ont pu compter sur un bon gardien depuis plusieurs années dans ce tournoi et Gibson continue cette tradition. Son substitut ne devrait pas quitter son siège d’ici la fin du championnat.

18. Olli Maatta, Défenseur, Finlande, choisi 22e au total en 2012 par Penguins

Maatta avait manqué le championnat l’an dernier alors que Boone Jenner l’avait blessé dans un match pré-compétition. Cette année, Maatta a survécu le match contre le Canada au grand plaisir des dirigeants finlandais.

17. Rickard Rakell, Centre, Suède, choisi 30e au total en 2011 par Ducks

Les suédois ne font pas beaucoup de bruit avant la compétition, mais leurs chances pour le titre sont quand même bonnes. Rakell est le genre de joueur qui pourrait se faire connaitre du grand public si la Suède connait un bon parcours.

16. Teuvo Teravainen, Ailier, Finlande, choisi 18e au total en 2012 par Blackhawks

Les finlandais ne comptent pas vraiment sur un joueur étoile. Par contre, ils ont plusieurs attaquants capables de mettre la main à la pâte pour créer de l’offensive. Teravainen doit être un de ceux qui mène la charge.

15. Jacob Trouba, Défenseur, États-Unis, choisi 9e au total en 2012 par Jets

Trouba est vraiment le meilleur défenseur des siens. Il est capable d’ajouter son grain de sel tant à l’attaque qu’à la défense, et c’est exactement ce que son pays a besoin.

14. Alexander Khokhlachev, Centre, Russie, choisi 40e au total en 2011 par Bruins

Les russes ont toujours eu de bons attaquants et cette édition ne fait pas exception. Khokhlachev va jouer avec Yakupov et ce duo devra créer beaucoup d’attaque, car l’unité défensive n’est pas fameuse.

13. Andrei Vasilevski, Gardien, Russie, choisi 19e au total en 2012 par Lightning

Un de ceux qui souffre de cette unité défensive déficiente est certainement Vasilevski. Heureusement, il est capable de sortir de gros arrêts, comme il l’a prouvé l’an dernier. Il devra toutefois être parfait, car Makarov pourrait bien lui voler son poste.

12. Joel Armia, Ailier, Finlande, choisi 16e au total en 2011 par Sabres

Armia est certainement le meilleur attaquant finlandais et un simple regard vers un match des finlandais confirmera cela. Il doit donc connaitre un bon tournoi, car si ce n’est pas le cas, son pays va repartir sans médaille.

11. Filip Forsberg, Ailier, Suède, choisi 11e au total en 2012 par Capitals

Forsberg est en train de se transformer en un vrai vol pour les Caps. Celui que l’on voyait dans le top 5 du dernier repêchage a glissé jusqu’au choix de l’Avalanche du Colorado, qui appartenait aux Capitals, après la transaction qui avait envoyé Semyon Varlamov avec les anciens Nordiques.

10. Dougie Hamilton, Défenseur, Canada, choisi 9e au total en 2011 par Bruins

Hamilton est un choix au repêchage qui provient de l’échange de Phil Kessel. Sérieux, les Bruins ont tellement d’espoirs que ça en est presque ridicule.

9. Rocco Grimaldi, Ailier droit, États-Unis, choisi 33e au total en 2011 par Panthers

Grimaldi avait glissé jusqu’à la 2e ronde lors de son année de repêchage, mais ce n’est pas parce qu’il manque de talent. Sa petite taille posait problème, et c’est toujours le cas, mais le talent est là, c’est ce qui est important pour les américains.

8. Mikhail Grigorenko, Centre, Russie, choisi 10e au total en 2012 par Sabres

Grigo avait connu tout un tournoi l’an dernier avant de se blesser à la jambe. Cette année, il voudra se reprendre. Le duo qu’il forme avec Nikita Kucherov sera redoutable.

7. Ryan Strome, Centre, Canada, choisi 5e au total en 2011 par Islanders

Dans le tournoi, il forme un duo avec Brett Ritchie, avec qui il joue dans la OHL. Ces deux là se trouvent facilement sur la glace et ça aidera grandement les canadiens.

6. Alex Galchenyuk, Ailier gauche, États-Unis, choisi 3e au total en 2012 par Canadiens

Il est vrai que l’espoir du Canadien est un centre naturel, mais son équipe nationale préfère l’utiliser sur les ailes pendant le tournoi. Ainsi, il se concentre plus sur sa touche offensive que sur son jeu dans les cercles de mises en jeu.

5. Nikita Kucherov, Ailier, Russie, choisi 58e au total en 2011 par Lightning

On vous a déjà parlé du duo que Kucherov forme avec Grigorenko et ce n’est pas pour rien. Ces deux là s’entendent comme larrons en foire et quand ils sont dans leur élément, c’est pratiquement impossible de les stopper.

4. Mark Scheifele, Ailier, Canada, choisi 7e au total en 2011 par Jets

Scheifele pourrait facilement jouer dans la LNH, si celle-ci était en action présentement. Comme ce n’est pas le cas, il complète un 1er trio canadien qui doit faire peur à tous leurs adveraires.

3. Nail Yakupov, Ailier, Russie, choisi 1er au total en 2012 par Oilers

Il joue en Russie depuis le début de l’année, mais ce tournoi nous rappellera pourquoi il a été choisi au tout premier rang au dernier encan amateur.

2. Jonathan Huberdeau, Ailier, Canada, choisi 3e au total en 2011 par Panthers

En voilà un autre qui ne devrait pas faire partie de cette équipe. Il a développé une bonne connexion avec RNH et cela est une mauvaise nouvelle pour les 9 autres pays qui sont présents dans le championnat.

1. Ryan Nugent-Hopkins, Centre, Canada, choisi 1er au total en 2011 par Oilers

C’est injuste qu’il fasse partie de la compétition. Il a commencé avec une performance de 5 points et rien n’indique qu’il va ralentir.