Ryan McDonagh et Evgeni Malkin manqueront le match de leur équipe lundi

Les Rangers affronteront les Devils du New Jersey lundi soir, mais ils devront jouer sans leur défenseur numéro 1, Ryan McDonagh. Les Penguins devront aussi faire face aux Ducks sans Evgeni Malkin, qui a déjà manqué les 2 derniers matchs des siens.

Le capitaine des Rangers a subi une commotion cérébrale samedi après-midi lorsque Wayne Simmonds lui a donné un coup de poing au visage pendant un affrontement au milieu de la glace. La blessure de Malkin est un peu plus mystérieuse, mais les Penguins ont perdu contre le Lightning et ont battu les Panthers pendant son absence en fin de semaine.

Simmonds a été expulsé pour avoir tenté de blesser McDonagh. Par contre, le joueur des Flyers n'a pas été suspendu malgré la blessure du capitaine des Rangers. L'absence de McDonagh n'a quand même pas empêché New York de gagner le match en fusillade après un but égalisateur de Keith Yandle à 13 secondes de la fin de la 3e période.

Bien évidemment, ce sont des grosses pertes pour ces deux équipes de la division Métropolitaine. McDonagh est le seul joueur des Rangers qui joue plus de 2 minutes par match sur l'avantage et le désavantage numérique tandis que Malkin a un point par match cette saison et il aurait certainement pu aider Carl Hagelin à bien faire contre son ancienne équipe.

Stats de McDonagh et Malkin

McDonagh

Malkin



P.K. Subban ne veut pas voir ses coéquipiers se battre contre Wayne Simmonds

Subban

Le 4e épisode de Road to the Winter Classic était définitivement le meilleur de la saison et le moment le plus drôle du show est venu pendant que l'émission couvrait le match de la Classique hivernale. Ce moment est survenu lorsqu'Epix a capté une conversation entre Max Pacioretty et P.K. Subban au banc des joueurs.

Les deux joueurs parlaient de Matt Beleskey et Pacioretty a demandé à Subban s'il était tough, parce qu'ils ont joué ensemble dans le junior. Le défenseur a dit que oui, mais qu'il n'était quand même pas au niveau de Wayne Simmonds. Pacioretty lui a donc demandé s'il pouvait se battre contre lui.

Subban a eu la meilleure réplique en lui disant qu'il ne pouvait pas se battre contre Simmonds. Le plus ironique là-dedans c'est que Pacioretty s'est déjà battu contre le joueur des Flyers en janvier 2009 alors que l'attaquant évoluait pour les Kings.


Bob McKenzie serait surpris par un échange impliquant Wayne Simmonds

Maintenant que l'échange de Zack Kassian est complété, plusieurs partisans du Canadien se sont tournés vers les problèmes de l'équipe à l'attaque. Même si elle commence vraiment à s'essoufler, la rumeur liant Wayne Simmonds au Canadien de Montréal continue de faire rêver des fans du club. Malheureusement pour eux, Bob McKenzie a mis fin à ces espoirs lors de son intervention dans la station de radio de TSN à Montréal lundi matin.

Lorsque l'animateur lui a parlé de Wayne Simmonds, McKenzie a dit qu'une transaction l'impliquant le surprendrait. Il a avoué avoir entendu les rumeurs comme tout le monde, mais en faisant ses recherches, il s'est fait dire qu'il n'y avait absolument rien d'imminent de ce côté. Bref, il n'a pas d'information par rapport à un possible échange.

Comme McKenzie est un des gars les plus fiables dans l'industrie et qu'on n'a jamais vraiment cru à cette rumeur (malgré les tendances de troll de Wayne Simmonds), cette intervention vient pas mal mettre fin à ce rêve de plusieurs partisans québécois. Heureusement, le retour au jeu de Brendan Gallagher approche et ce sera aussi bon qu'un échange pour l'attaque de Montréal.

Via Chris Nichols


Wayne Simmonds à Montréal? Ne pariez pas là-dessus!

Wayne Simmonds

Wayne Simmonds pourrait être une belle acquisition pour les Canadiens de Montréal, mais celle-ci coûterait cher à l'équipe de Michel Therrien.

Une rumeur - que l'on peut qualifier de farfelue - a enflammé les internautes mardi soir. Voici pour quelle raison : Wayne Simmonds serait devenu un joueur des Canadiens, mais la transaction faisant en sorte que l'athlète de 27 ans change d'adresse aurait été avortée par le gel des échanges, qui est en vigueur du 19 au 27 décembre, selon un recruteur qui était présent au match des Flames de Calgary.

Honnêtement, s'il y avait vraiment eu de sérieuses discussions entre les Canadiens et les Flyers menant à un échange impliquant Simmonds, les deux directeurs généraux n'auraient pas été contraints à tout abandonner à cause du gel des transactions. Ils auraient passé à l'action avant que les échanges soient arrêtés en raison de la trêve de Noël.

Cette rumeur est à prendre avec un grain de sel. Même, elle est jusqu'à un certain point comique. Une transaction aurait été conclue entre Montréal et Philadelphie, mais le gel des échanges a freiné le tout. Voyons donc!

Crédit photo : Wayne Simmonds - TradedNHLPlayer


Pas toujours facile de célébrer un tour du chapeau pour les partisans

Mardi soir, Wayne Simmonds a complété un tour du chapeau dans le 6e match de la série entre les Flyers et les Rangers. Comme on était à Philadelphie, la foule a répondu en inondant la glace de casquettes comme le veut la tradition.

Par contre, ce n'est pas tous les fans qui ont pu participer à la tradition. En effet, certains ont découvert que le prix d'avoir des bons billets derrière le filet n'est pas seulement le montant qu'il a versé pour les obtenir. Il y a également le fait qu'à cause du filet protecteur, il n'a pas pu lancer sa casquette sur la glace.

Chapeau

C'est un bel essai, mais quand tu es situé à cet endroit dans l'aréna, tu ne devrais pas essayer de faire ça. Le gars avait à peu près zéro chance de réussir à placer la casquette au bon endroit pour qu'elle se rende sur la glace. De toute façon, comme ça il se sauve une casquette, donc ce n'est pas si pire. Il faut aussi souligner le travail du fan qui attrape la casquette alors qu'il en a d'autres dans les mains.


Un gros tour du chapeau pour Wayne Simmonds

Simmonds

L'attaquant des Flyers de Philadelphie, Wayne Simmonds, s'est levé pour permettre à son équipe de rester en vie et de forcer un 7e match. En effet, Simmonds a complété un tour du chapeau avec 3 buts alors qu'il était dans la zone payante dans le 6e match de la série entre les Rangers et les Flyers.

Après 2 périodes, les Flyers menaient 4-0 et étaient en route vers un match ultime à moins d'un revirement incroyable. Si on évite cette remontée, ce sera la 12e défaite consécutive des Rangers dans un match où ils sont arrivés en menant dans la série. C'est assez incroyable, mais les séries que les Rangers ont gagnées au cours des dernières années les ont vu revenir d'un déficit de 2-3.

Il n'y a pas de doute que c'est un problème pour les Rangers puisque Lundqvist était leur partant pour tous ces matchs perdus avec l'avance dans une série. Les questions vont certainement se poser si jamais les Rangers échappent le 7e match qui se jouera mercredi à 19h au Madison Square Garden.

1er but de Simmonds

1-0

Son 2e de la soirée

2-0


Autre cas de douchefan à l’endroit de Wayne Simmonds

wayne-simmonds-flyers

Internet permet à beaucoup de gens de s'exprimer publiquement et ce n'est pas toujours pour le mieux. On en a eu un autre bel exemple hier alors qu'un homme du New Jersey, visiblement un fan des Rangers qui, on le rappelle, ont gagné 3-1 leur match face aux Flyers hier,  s'en est pris à l'attaquant Wayne Simmonds en conjurant des propos racistes à son endroit via son compte Twitter.

Capture d’écran 2014-03-26 à 23.53.04

Ce n'est pas la première fois que des partisans de mauvais goût à la langue trop pendue s'en prennent à l'attaquant des Flyers. Durant un affrontement entre Philadelphie et Détroit ayant eu lieu en septembre 2011 et s'étant rendu en tirs de barrage, un partisan avait lancé une pelure de banane sur la patinoire.

https://www.youtube.com/watch?v=2dGyEZyslSk

Simmonds a toujours su répondre à ses détracteurs avec beaucoup de classe et il est bien évident que ces multiples attaques proviennent de partisans jaloux de son talent, car, il faut le reconnaître, Wayne Simmonds est un gros attaquant de puissance que plusieurs entraîneurs aimeraient posséder dans leur alignement. Il peut marquer, frapper et jeter les gants si nécessaire. Il en est déjà à 54 points (dont 24 buts) en 72 matchs cette saison.

On espère que ce genre d'incident déplorable ne se produira plus et que la ligue tentera d'intervenir afin de protéger l'image et la dignité de ses joueurs. Heureusement, de nombreux internautes se sont portés à la défense du #17 des Flyers, prouvant qu'il n'y a pas que des imbéciles sur le web!

Fait à noter : l'homme en question a par la suite supprimé son compte, comme l'a observé l'internaute @MrGutsMan. Bonne décision de sa part!

Capture d’écran 2014-03-27 à 18.12.47

Claude Giroux et Wayne Simmonds réussissent un alley-oop pour les Harlem Globetrotters

Dimanche, les Harlem Globetrotters étaient de passage à Philadelphie. Pour l'occasion, deux joueurs des Flyers (Claude Giroux et Wayne Simmonds) ont participé à la rencontre pendant un moment.

Les deux joueurs n'ont pas vraiment participé au match alors qu'ils ont passé la 2e demie courtside pour admirer les prouesses des athlètes sur le parquet. Ceci étant dit, ils ont quand même eu le temps de montrer leurs talents avant de s'asseoir.

En effet, Giroux et Simmonds ont complété un alley-oop au grand plaisir des spectateurs. Toutefois, ce n'était pas un alley-oop classique. Giroux a placé le ballon pour son coéquipier, qui a un talent surprenant, avec son hockey. Ça donne une séquence assez impressionnante quand on sait que ce sont des joueurs d'hockey et non de basket.

Quel duo du Canadien serait capable de répéter cette acrobatie? Mon argent est sur Subban pour placer le ballon et Tinordi pour compléter le tout.


Josh Harding plonge pour voler Jakub Voracek

Lundi soir, on avait droit au rare duel entre le Wild du Minnesota et les Flyers de Philadelphie. Les Flyers ont fait connaissance avec Josh Harding qui les a blanchi dans une victoire de 2-0 du Minnesota.

Le plus bel arrêt de Harding est venu en 3e période alors que les Flyers tentaient de réduire l'écart sur l'avantage numérique. Wayne Simmonds était posté devant le filet et il a servi une magnifique passe à Jakub Voracek qui n'avait qu'à marquer dans un filet désert.

Toutefois, le gardien du Wild n'avait pas dit son dernier mot alors qu'il a plongé et cela a permis à la rondelle de percuter son bloqueur au lieu de rentrer dans le filet.

C'est un arrêt spectaculaire pour celui qui continue d'être une des plus belles histoires de la LNH cette saison alors qu'il fait partie des 5 meilleurs cerbères de ligue 1 an après avoir reçu un diagnostic de sclérose en plaque.

S'il continue comme ça, il pourrait même faire son entrée dans le débat pour obtenir le 3e poste de gardien pour le Canada à Sotchi.


L’importance de bien vérifier les rumeurs auxquelles on croit

Jeudi matin, la station de radio NRJ de Drummondville a relancé une rumeur qui circule depuis longtemps en mentionnant que Maxime Talbot et Wayne Simmonds pourraient bien s'amener à Montréal sous peu.

Par contre, la radio en question en a rajouté en mentionnant que l'échange serait Talbot, Simmonds et un choix de 2e ronde contre Plekanec, Moen et Beaulieu. Ils l'ont fait en citant une source dont ils ont enregistré la voix en la modifiant ensuite. C'est là qu'a été leur erreur.

La voix est complètement ridicule, et ce n'est pas à cause de la modification qu'ils ont apportée. On y retrouve plusieurs indices qui nous font grandement douter de la fiabilité de la source. Tout d'abord, le fait qu'il change constamment entre le terme "rumeur" et "nouvelle" nous agace, particulièrement après qu'il dise que c'est infaillible et que ça va se réaliser à 99,9%. Donc ça a 99,9% de chances de fonctionner, mais ça ne reste qu'une rumeur... De plus, lorsqu'il dit les joueurs impliqués, il commence avec un "Attention" comme si c'était une annonce dans un village au 19e siècle.

Il y a aussi le fait que l'échange en tant que tel ne fasse pas vraiment de sens. Le CH donnerait son centre de 1er trio en plus d'un chaudron et d'un ancien choix de 1e ronde qui a perdu pas mal de valeur contre un gars de 3e trio (où le CH est plus qu'équipé) et un ailier de top 6. Du côté de la valeur, le CH se ferait avoir, même si certains pourraient être d'avis contraire. C'est aussi difficile de comprendre pourquoi les Flyers viseraient Plekanec alors que leur ligne de centres est solide (Giroux-Lecavalier-Schenn). Ce serait donc un mauvais échange pour les deux clubs

Là où ça ne passe pas, c'est au niveau du plafond salarial où les Flyers seraient plus de 4 millions au-dessus de la limite après cette transaction. Il y a aussi le fait que 3 joueurs impliqués dans cette rumeur possèdent une clause de non-échange (Plekanec, Moen, Simmonds). Ce serait donc très compliqué à organiser.

Si jamais ça arrive, on va féliciter cette station de radio qui aura eu les détails avant tout le monde, mais pour l'instant, on a de la difficulté à y croire. On va donner plus de crédibilité à la possible échange Stastny-Miller.